WEIXI ET HOUALOPA

WEIXI ET HOUALOPA

Maurice TORNAY est resté deux ans à Weixi pour achever ses études.

Le prévôt Théophile Bourgeois avait une telle estime de la valeur intellectuelle et morale du chanoine Maurice Tornay qu'il assurait le P. Melly qu'il n'aurait aucune difficulté à achever ses études par lui-même, avec le secours des seuls manuels de classe...

Cependant, le P. Melly désigna le P. Cyrille Lattion, compagnon de route du chanoine Tornay, pour lui faire régulièrement la classe sur l'ensemble des disciplines théologiques.

Chaque trois mois, un jury composé des PP. Melly, Coquoz et Lattion faisait passer ses examens au chanoine Tornay qui, chaque fois, au témoignage du P. Melly et des chroniques de l'époque, s'en est tiré très brillamment.

Maurice Tornay quitta Weixi le 26 mars 1938, pour se rendre avec Robert Chappelet à Hanoi afin d'y recevoir les trois ordres majeurs et ainsi être ordonné prêtre par Mgr François Chaize (MEP), vicaire apostolique d'Hanoï, le 24 avril 1938.

Au retour de ce qui est maintenant le Vietnam du Nord, Maurice Tornay et Bob Chappelet se séparèrent et ce dernier partit pour s'établir dans le Haute Salouen, créer une ferme et commencer du commerce.

L'année 1938-39, le Serviteur de Dieu la passa à Weixi, mais non plus à titre d'étudiant en théologie et en langues, mais de directeur du Probatorium, érigé à Hualopa (au dessus de Weixi).

De retour dans la vallée du Mekong, il célébra sa première messe solennelle au village de Siao Weixi. Il dut s'atteler à la rude besogne d'organiser et de faire marcher, presque seul et parfois sans les moyens suffisants, un embryon de séminaire pour la formation d'un clergé autochtone.

C'est en avril 1945 que le Probatorium ferme ses portes et que Maurice Tornay se rend à Tsechung pour y perfectionner son tibétain auprès du Père Francis Goré des Missions Etangères de Paris.

 MISSION DE WEIXI AVEC LA CHAPELLE-RESIDENCE-CUISINE ET ECOLE