TEMOIGNAGE SUR BOB CHAPPELET

Bien que Bob fût déjà à son compte quand nous sommes arrivés à Weisi, au début de 1947, il était encore considéré comme membre du groupe missionnaire du Grand-Saint-Bernard et il était toujours disponible pour donner un coup de main – ou un coup de gueule.., – quand c'était nécessaire.

Grâce à sa connaissance des langues chinoises et indigènes, plusieurs fois il tira d'embarras les missionnaires. Il connaissait bien la mentalité des Lissous (sans parler des Thibétains), la tribu aborigène qu'il chérissait spécialement. C'est à lui qu'eut recours le Père Coquoz pour lancer l'apostolat dans cette minorité et il fut l'heureux parrain des 23 premiers baptisés, près du village de Siao-Weisi. Rappelons que les Lisous forment presque la majorité de la population du district (sous-préfecture) de Weisi, où ils représentent les 48 pour 100 des habitants.

Le passage de Bob dans les divers postes missionnaires du Mékong et de la Salouen était toujours le bienvenu et apportait quantité de nouvelles et beaucoup de vie. Le Père du lieu était content de pouvoir lui confier des malades à soigner ou de le charger de faire des courses et visites qu'il ne pouvait effectuer lui-même. Grâce à ses dons de contact avec les gens et sa connaissance des langues, il rendait d'excellents services et il était toujours disponible.

Je rappellerai seulement un petit souvenir concernant le Père Goré, missionnaire M.E.P; célèbre thibétisant. Un jour, un groupe de Thibétains d'une région lointaine arrivent à la résidence de Tsechung et paraissaient assez menaçants dans leur langage et leur comportement. Le Père Goré n'arrivait pas à comprendre ce qu'ils voulaient; il fit appel à Bob qui se trouvait là par un heureux hasard. Celui-ci comprit leur dialecte et leurs récriminations; il réussit à calmer ces énergumènes et à éteindre le conflit qui aurait pu facilement dégénérer en pillage de certaines familles du lieu et peut-être de la mission.

Des anecdotes et souvenirs semblables sont nombreux dans la vie de Bob Chappelet, un des tout premiers et méritants, oh combien! missionnaires laïcs.

 

Chanoine Alphonse Savioz missionnaire au Thibet puis à Formose