COURRIEL du 27 JUILLET 2014 (SILA)

Cher Daniel,

Merci de tes messages. Je ne peux malheureusement pas prendre le téléphone car j'ai fait une erreur technique (...) Cata!

Autrement Yerkalo, vraiment impossible.

Nous venons de franchir le col du Sila sous le soleil le jour. La nuit fut toutefois inondée par un big orage à 3300 mètres.

Un de nos guides a échappé de peu à la mort lorsqu'une poutre soutenant la bâche sous laquelle il dormait s'est effondrée. Il s'en est sorti avec un bras cassé. Toujours mieux que la tête.

6 heures de marche avec le bras attelé avec deux bouts de bois... et puis un jour d'attente avant de rejoindre une voiture à deux heures de marche afin de pouvoir, à 1h.30 de route, rejoindre enfin l'hôpital... C'est le système des urgences dans cette région de Chine. Un beau sourire sur le visage de Peter nous fait réfléchir sur le sens de l'épreuve.

Les jeunes s'ouvrent bien à la démarche et les choses, grâce à Dieu, se déroulent pour le mieux. Nous allons visiter maintenant les petites communautés des ces régions.

La messe, hier soir à Behalo, pleine d'enfants, fut, comme d'habitude émouvante. Les enfants sont restés à jouer jusqu'à minuit: un petit ballon gonflable fait merveille. Grands et petits ont joué plus de trois heures au mouchoir avec un ballon sans que l'émerveillement ne cesse. Une autre leçon de simplicité!

La police nous suit à la trace, jamais vécu cela. Ce matin, messe à Behalo, la police débarque!!!

Autrement tout va bien. La santé est bien entamée mais avec la grâce tout est possible. Oui un an de plus, c'est quelque chose au partir d'un certain âge!

De tout coeur en Jésus.

N.B.