MEDECINE THIBETAINE (essai)

La santé se définit par l'équilibre entre les trois humeurs (énergies vitales) :

- VENT (respiration-mouvement-élimination-développement-perception)
- BILLE (digestion, etc...)
- FLEGME

La maladie est engendrée par le déséquilibre ou déréglement des humeurs.

Les POISONS qui peuvent engendrer maladies sont :
- AVIDITE ET DESIR
- HAINE
- IGNORANCE.

La médecine thibétaine considère cinq groupes de VENT :
- qui engendre la vie (haut de la tête)
- qui « monte » (poitrine)
- qui pénètre tout
- qui accompagne le feu (estomac)
- qui pousse vers le bas (parties génitales).

Cette médecine subdivise la BILLE comme suit :
- qui digère et décompose la nourriture (estomac)
- qui règle la couleur, l'éclat (foie)
- qui règle et achève (cœur)
- qui régit surtout le rêve (yeux)
- qui rend la peau claire...

Le FLEGME est subdivisé en cinq :
- qui soutient (poitrine)
- qui décompose (estomac)
- qui expérimente (goût)
- qui satisfait (tête)
- qui unit (articulations).

GUERISON ET PREVENTION = ART DE DETERMINER LA CAUSE DE LA MALADIE.

DIAGNOSTICS
- par la palpation
- par les doigts (index sur la peau - majeur sur le muscle - annulaire sur l'os)
- par le regard
- par le toucher
- par la température.

Notes prises lors d'une conférence à Charmey (hotel du Maréchal Ferrant) le17.03.2002.

DMC en la fête de Ste Rita 2015