Tsechung - Tsekou

(Altitude 2'100m)

C'est à Tsechung que résidait le supérieur de la partie Yunnanaise du vicariat apostolique (le dernier = Francis Goré MEP). C'est aussi dans ce lieu que se passait la retraite spirituelle annuelle.

Le Père Alexandre Biet s'est réfugié dans cette région en 1865, secondé par le Père Jules Etienne Dubernard, lesquels acquièrent des champs pour installer les familles qui les ont suivis depuis Kionatong (destruction de Bonga).

(La résidence et les dépendances de Tsekou, détruites à la suite des troubles de 1905, sont reconstruites par le Père Théodore Monbeig).

C'est au début des années 1930 qu'un couvent de "vierges institutrices", religieuses indigènes, à la fois catéchistes, infirmières et enseignantes est constitué. En 1940, il y avait dix-huit religieuses. Ce couvent a été entièrement détruit et à Yerkalo restent encore deux ou trois anciennes religieuses (Anny et Térésa).

dmc