DOUBLET ALPHONSE

Trois mois plus tard, le 7 février 1942, disparaissait, à l'âge de soixante-deux ans, le Père Alphonse DOUBLET.

D'abord missionnaire à la frontière thibétaine, à Tsechung et à Bahang (1906-1914), le Père Doublet fut appelé dans la région de Tatsienlu après la guerre de 1914-18, à laquelle il prit part en qualité de brancardier et d'interprète chinois.

Durant les dix-neuf ans qu'il passa à Taofu. il dirigea avec fermeté la petite communauté chrétienne, véritable oasis dans le désert. En février 1936, fuyant devant les communistes, qu'il n'évita que de justesse, il se replia sur Tatsienlu avec une suite nombreuse par une route d'accès très difficile en hiver. Après la tourmente, il rejoignit son poste et releva les ruines laissées par le passage des Rouges.

En 1940, il fut chargé de la paroisse de Tatsienlu et de la procure. On espérait que sa robuste constitution lui permettrait de travailler longtemps encore. Des rhumatismes articulaires, héritage de la guerre, le conduisirent au tombeau, après une crise aiguë de quelques heures seulement..

dmc