GRANDJEAN PAUL (MEP)

Prêtre en 1885, le Père Paul GRANDJEAN, vint, l'année suivante, frapper à la porte

du séminaire des Missions-Étrangères et, en novembre 1887, partit pour la lointaine Mission du Thibet.

Celle-ci venait une fois de plus de passer par le creuset de l'épreuve. Les postes échelonnés le long de la frontière thibétaine étaient saccagés et les missionnaires éloignés de leur champ d'apostolat.

Monseigneur Biet, vicaire apostolique, envoya son nouveau missionnaire à Fuling, dans le vicariat voisin de Suifu, s'initier à la langue chinoise et au ministère en pays païen.

Deux ans plus tard, le Père Grandjean pouvait enfin entrer dans sa Mission. Il fut chargé successivement des districts de Chapa et de Mosimien.