PHOTOS TIREES DU LIVRE "IL LATO INVISIBILE DEL PARADISO - pellegrinaggi  ai confini del Tibet" de GIOVANNI DA COL et LUKE DUGGLEBY (photographe)
Editions EMMANUELA ZANDONAI - 2009 - EGON

P. ALBERIO PLACIDO

Le 2 janvier 1945, à la léproserie d'Otangtze, près de Mosimien, mourait à soixante-douze ans, le Père Albiero Placido,

religieux franciscain italien. Missionnaire au Hupeh depuis vingt ans, il avait généreusement accepté de travailler à la fondation de la léproserie. Arrivé sur ce nouveau champ d'apostolat au printemps de 1930, il dressa de sa main les plans d'une coquette église, du couvent destiné aux religieuses et des pavillons pour ses frères les lépreux. En 1935, l'oeuvre était bien lancée.

Elle faillit être détruite par les bandes communistes qui . . . emmenèrent le Père Placido avec deux de ses confrères. Plus heureux que ces derniers, le Père à cause de son âge avancé sans doute, fut relâché et autorisé à rentrer en sa léproserie.

Durant les quinze ans qu'il passa au milieu des lépreux, il eut la joie d'en baptiser plusieurs centaines et d'envoyer ceux qui le précédèrent lui préparer une place au ciel: