"JE PROMETS DE TE RESTER FIDELE"

De fait, la fidélité est inhérente à l'amour et au don mutuels. Quand on demande à n'importe quelle personne en couple sur la planète quel serait le tort le plus difficile à pardonner à son conjoint, la réponse

quasi unanime est l'infidélité.

Le pédopsychiatre Aldo Naouri, qui a étudié les impacts de l'adultère, constate qu'il génère dans toutes les cultures et civilisations une souffrance parmi les plus aiguës: dévalorisation, souillure, trahison...

Ce ressenti si douloureux confirme, comme en négatif, ce que nous révèle la parole de Dieu : s'unir jusqu'à ne former qu' « une seule chair» est constitutif du mariage. Briser ce lien peut provoquer des dégâts dévastateurs, tant pour les époux que pour leurs enfants — n'en déplaise à certains qui voudraient le nier par idéologie, convoitise ou, désormais, appât du gain. . . .

En vue de le combattre, prions avec ardeur pour convertir nos pensées, émotions, pulsions et désirs infidèles. Veillons à ne pas nous isoler, car le Diviseur a horreur de la lumière : partageons notre épreuve à une personne de confiance, recherchons de l'aide, sollicitons l'intercession de notre conjoint. Une bataille sera déjà gagnée, même si la victoire n'est pas encore acquise,

Un cadeau de grand prix

Alors, comment s'engager à la fidélité pour la vie? En faisant de son sacrement de mariage une citadelle plantée sur le roc du Christ. En recourant sans cesse à Celui qui nous a unis. En priant seul et en couple afin de puiser force de coeur, pardon, désir d'aimer et de rester fidèle. En intensifiant l'amour par le choix concret et constant de faire de son conjoint son seul amant, son meilleur ami, son frère ou sa soeur dans la foi.

dmc en la fête du Corps du Christ