COURRIEL DU 3 AOÛT

Chers frères et soeurs, paix en Jésus!
Après notre arrivée à Gongshan, nous sommes partis visiter une région encore inconnue

- et pour cause - la vallée de la Du Long. 6 heures de route dans un paysage absolument féérique - des arbres gigantesques, des vallées escarpées et nos bonnes vieilles routes d'antan en terre avec 400 mètres de vide à pic sous les roues...

Nous avons atteint, après ces heures sans aucune habitation, Du Long Jiang, une petite ville aux allures de village, jaillie d'un décor d'Hollywood... construite par le gouvernement pour les futurs touristes qui ne sont pas encore là, bien sûr. Une région coupée du monde 6 mois par an en raison de la neige.

Quelques catho expatriés nous accueillent... les choses se gâtent assez vite avec la police qui fait une descente dans la chambre au moment même où nous sommes tous réunis pour célébrer la messe. Averti 10 secondes avant leur déboulement, j'ai juste eu le temps d'enlever mon aube et d'avoir l'air normal. On leur explique que l'on célèbre la fête nationale suisse!!! Bref, la messe peut enfin commencer lorsque les choses se calment vers 22h.45.

Le lendemain nous visitons, dans un petit village, la nouvelle communauté chrétienne, jeunes et moins jeunes convertis depuis 5 ans par la mission du frère de Guy... une vingtaine de nouveaux baptisés enthousiastes qui nous attendent pour prier dans leur grange transformée en chapelle. Tous Du Long, tribu très primitive et très pauvre...

Notre guide et séminariste José nous impressionne une fois de plus, parlant Du Long avec eux... à côté du thibétain, du Lissou, du Nou du chinois et de quelques mots d'anglais dans l'attente d'un séjour en Suisse pour apprendre le français. José est parti avec son cousin hier soir pour rejoindre Behalo (Bahang) et les 60 jeunes qui les attendent pour 15 jours de catéchisme: 1 heure et demi de route puis deux heures à pieds. Il revient cette nuit pour faire le Latsa avec nous.

Francis, le prêtre - qui est dominicain et non jésuite, ce qui explique toutes les dispenses dont il bénéficie (noviciat, ordination, vie commune...) - nous expliquait le feu qui le brûlait pour évangéliser ces peuples... La police est déjà venue plusieurs fois l'inquiéter... quand on lui a demandé comment il réagissait, avec un grand éclat de rire, il nous a répondu avec le geste: "je leur tends les mains et leur dis: mettez-moi en prison! Jusqu'alors ils ne l'ont pas fait, mais je sais que un jour cela arrivera!"

Retour sous une pluie battante de Du Long Jiang, à pousser une fois le bus embourbé ou à marcher à côté en raison de la pente glissante de la route... Accueillis enfin par une magnifique arc-en-ciel qui dura plus d'une heure sur cette vallée, signe d'une alliance du Seigneur avec cette terre... et clin d'oeil du Bhx Maurice.

Aujourd'hui messe dominicale à Gongshan... 4 langues, thibétain, lissou, anglais, français... elle est belle notre Eglise catholique.

Ce soir, visite à l'hôpital... mon cher François est décédé dans la nuit passée et Guy ne va guère mieux. Une nouvelle dame catholique est hospitalisée... confession, onction, communion... une des personnes en visite se met à pleurer et demande à se confesser. Il a été baptisé enfant, est enseignant et ne s'est plus confessé depuis des années... après la confession, il se jette par trois fois à mes pieds, la tête sur le sol en remerciant... un autre catholique me fait dire par Lihua que c'était un très gros "poisson"!!!   Deo gratias!

Je confie à votre prière un ami tibétain qui gardait les vaches dans la montagne et qui a eu les deux jambes gravement brûlées ainsi que le bas du dos par une explosion de l'estagnon de benzine de la tronçonneuse qui a mis le feu à son "lit" dans sa cabane. 5 heures de marche pour rejoindre Behalo(Bahang), 2 heures pour rejoindre Dimaluo... 24 heures pour aller à Kunming chez les grands brûlés. Je ne sais pas comment il a fait pour supporter cela... c'es inimaginable. Une première opération et une autre qui doit suivre... tous les cathos de la région se saignent pour payer les opérations... 6000 francs l'une!!!! Et des greffes de peau indispensables sur toutes les jambes.

Demain matin nous partons pour le Latsa... non sans appréhension devant cette montée de 2000 mètres très exigeantes.

Avec la grâce de Dieu et son amour! Unis en Jésus-Hostie, notre vie!

Nicolas et Didier

dmc