AVERROES

Il est dangereux de contester les dogmes. Ce fut le tort

d'Averroès, battu et humilié par des musulmans intégristes devant la mosquée de Fez, en 1195, avant d'être emprisonné.

Né en 1126 dans une bonne famille musulmane de Cordoue, il fait des études de médecine et de philosophie, devenant un disciple enthousiaste d'Aristote et des néo-platoniciens. Affirmant l'éternité du monde, une conception cyclique du temps, niant par ailleurs l'immortalité personnelle de l'âme, il s'oppose radicalement aux doctrines des religions du Livre et à l'islam en particulier. Il est mort en 1198.