LA MEDIOCRITE SPIRITUELLE ET LES DEMONS

Mise en garde du pape!   La « médiocrité spirituelle »

laisse entrer des « démons éduqués » qui s'installent sans crier gare : des démons qui effraient plus le pape François que ceux qui poussent aux péchés reconnaissables, a-t-il confié lors de la messe matinale à la Maison Sainte-Marthe, ce 12 octobre 2018.

« Le démon, quand il prend possession d'une personne, reste là, comme chez lui, et ne veut pas en sortir », c'est « la lutte entre le bien et le mal », « chacun de nous en est lutte, peut-être à notre insu, mais nous sommes en lutte », a-t-il souligné dans son homélie rapportée par Vatican News.

« L'essence du démon est de détruire... de détruire l'oeuvre de Dieu », a poursuivi le pape. Mais « quand il ne peut pas détruire » face à face, il devient « plus fourbe qu'un renard » et utilise une « stratégie universelle » : « Nous sommes chrétiens, catholiques, nous allons à la messe, nous prions... tout semble en ordre. Oui, nous avons nos défauts, nos petits péchés, mais tout semble en ordre. Et lui fait "l'eduqué": il s'en va... cherche une belle équipe, frappe à la porte – "Puis-je entrer ?"-, il sonne. Et ces démons éduqués sont pires que les premiers, parce que tu ne te souviens pas qu'ils sont sont chez toi. » Pour le pape, la porte d'entrée « c'est l'esprit mondain, l'esprit du monde ».

Ainsi, « soit le démon détruit directement par les vices, par les guerres, par les injustices directes, soit il détruit de façon éduquée, diplomatiquement... Ils ne font pas de bruit, ils se font amis, ils te persuadent. "Non, va, n'en fais pas autant ... jusqu'à là c'est bien" – et ils te conduisent sur la voie de la médiocrité, ils font de toi un "tiède" sur le chemin de la mondanité. »

La « médiocrité spirituelle, l'esprit du monde... nous corrompt de l'intérieur », a-t-il poursuivi. « J'ai plus peur de ces démons que des premiers... Quand on me dit : 'il faut un exorciste parce que quelqu'un est possédé par le diable', cela ne me préoccupe pas autant que quand je vois ces personnes qui ont ouvert la porte aux démons éduqués, à ceux qui persuadent de l'intérieur de n'être pas tant ennemis. »

« Parfois je me demande : qu'est-ce qui est pire dans la vie d'une personne ? Un péché reconnaissable, ou de vivre dans l'esprit du monde, de la mondanité ? Que le démon te pousse au péché – et même, pas un, mais vingt, trente péchés, mais clairs, dont tu as honte – ou que le démon soit à table avec toi et vive, habite avec toi et tout est normal, mais là il te fait des insinuations et te possède avec l'esprit de la mondanité ? »

Face à l'esprit du monde, le pape a recommandé « vigilance et calme » : « Vigilance : c'est le message de Jésus, la vigilance chrétienne. Que se passe-t-il dans mon cœur ? Pourquoi suis-je si médiocre ? Pourquoi suis-je si tiède ? Combien d'"éduqués" habitent chez moi sans payer de loyer ? »

12 OCTOBRE  2018 - PAPE FRANÇOIS

DMC