VIETNAM FILLE AINEE DE L'EGLISE EN ASIE

Un jeune prêtre de la région de Hanoï: «Ce qui nous a sauvés,

c'est le communisme. En nous persécutant, il a maintenu la foi des martyrs» (ALETEIA du 23 novembre 2018)

La force du témoignage des 117 martyrs du Vietnam ne s'est jamais affaiblie, malgré l'histoire violente du Nord Vietnam au cours des deux derniers siècles. « Les communistes ont voulu remplacer, dans les familles, l'autel des ancêtres par l'Oncle Hô (Hô Chi Minh, ndlr). Ils n'y sont pas parvenus », témoigne un jeune prêtre. Sur cet autel, cœur de la vie familiale, c'est «Van» qui figure encore aujourd'hui en bonne place.

Cette canonisation de 117 martyrs fut un évènement sans précédent : jamais autant de canonisations n'avaient été célébrées le même jour ! L'ampleur de l'événement était telle que le Parti communiste l'avait dénoncé ouvertement en la qualifiant de « mésinterprétation délibérée de l'histoire de la révolution vietnamienne ».

Exposition « Vietnam : Une fille aînée de l'Église en Asie », Jean Marie Dufour et Frédéric Mounier : Du 24 novembre 2018 au 29 juin 2019 aux Missions étrangères de Paris ,128, rue du Bac, 75007 Paris.