MARTYRE MUSSOT par J.-Etienne DUBERNARD

Il est resté errant pendant trois jours sur les montagnes, il fut pris exténué et ramené à Bathang après une flagellation sanglante avec des épines.....

A Bathang, pendant 6 à 8 jours, il a été torturé. A bout de forces, il fut attaché en croix et servit de cible aux balles des lamas. On dit qu'avant de viser sa poitrine, pour prolonger sa douleur, les balles brisèrent les os des quatre membres. C'était le 3 avril 1905. Ses chrétiens ont tous été tués. L'un d'eux est le père d'une des novices Filles de la Croix à Tsékou. Chrétien admirable on le pressait de faire un signe d'apostasie et qu'il pourrait en secret pratiquer sa religion. Il répondit que tout son crime était d'être chrétien et qu'il voulait mourir chrétien ».

dmc en la fête de Saint Etienne 2016

Dieu au Tibet

Yerkalo: expulsion du Père Tornay

Dès le mois de septembre (1945) le bruit court que le missionnaire ne pourra se maintenir longtemps à Yerkalo ; les anciens propriétaires des terrains vendus à la Mission s'agitent, se liguent, réclament à cor et à eri, gratuitement, les biens que leurs pères ont vendus très cher. Le Père Tornay résiste au chantage,

Lire la suite : Yerkalo: expulsion du Père Tornay

BOUDDHISTE - LA VOIE D'UNE VRAIE FRATERNITE

Le cardinal Tauran précise les enjeux et les moyens du dialogue

Lire la suite : BOUDDHISTE - LA VOIE D'UNE VRAIE FRATERNITE

CHINA HEUTE

Die Mission auf dem Dach der Welt -
Tibetische Katholiken heute

Wohl niemand denkt beim Hören des Namens Tibet spontan an Katholiken. Und doch –trotz aller geographischen, politischen, religiösen und sozio-kulturellen Schwierigkeiten- schrieb die Tibetmission seit der frühen Jesuitenmission unter P. Antonio de Antrade zu Beginn des Grob kann man die Tibetmission in folgende Abschnitte gliedern:

Lire la suite : CHINA HEUTE

LE PAPE JAUNE EST MORT VIVE LE PAPE ET SES OUAILLES

MGR JIN LUXIAN ET LE PREVOT VOUILLOZ BENOIT 1994 Le pape jaune est mort à Shanghai le 27 avril 2013 à l'âge de 97 ans, il était évêque « officiel » du diocèse de Shanghai, son nom était Aloysius Jin Luxian.

Né d'une famille qu'il présentait comme catholique depuis dix générations, sa devise était peut-être comme le dit Eglise d'Asie (EDA) « prudent comme le serpent et candide comme la colombe », mais certainement jésuite (encore un, merci Seigneur!) jusqu'au bout des ongles ce qui peut signifier un valeureux serviteur de Dieu ou selon une autre formule un fidèle compagnon (pour ne pas dire soldat) de la Compagnie de Jésus.

Lire la suite : LE PAPE JAUNE EST MORT VIVE LE PAPE ET SES OUAILLES

DEUX ETENDARDS

« Une voie à laquelle nous disons « non » et

Lire la suite : DEUX ETENDARDS