LE TIBET REVOLTE (BACOT)

Les Thibétains, jusqu'à Bacot, avaient la plus vilaine réputation : laids, sales, fourbes – liste de vertus non limitatives. Sales surtout : le mot revient comme un leitmotiv dans les récits des voyageurs du XIXème siècle. (L'on découvrira plus tard qu'à cette altitude et sous de tels climats, une bonne couche de crasse – ou de patine, si l'on préfère – est le meilleur, en tout cas le moins nocif, des cosmétiques.)

Lire la suite : LE TIBET REVOLTE (BACOT)