PHOTOS TIREES DU LIVRE "IL LATO INVISIBILE DEL PARADISO - pellegrinaggi  ai confini del Tibet" de GIOVANNI DA COL et LUKE DUGGLEBY (photographe)
Editions EMMANUELA ZANDONAI - 2009 - EGON

VENTIDUE ANNI TRA I LEBBROSI DEL TIBET (estratti)

Nelle prime ore del pomeriggio, improvvisamente la valle si apre; corne una visione ci appare Tatsienlu, ora Kang-ting.

Lire la suite : VENTIDUE ANNI TRA I LEBBROSI DEL TIBET (estratti)

LEPROSERIE DE MOSYMIEN

Mosymien est à deux journées de cheval au sud de Kangting. Il faut traverser une haute montagne dont la passe est à plus de 4.000 mètres. Elle est fermée au printemps et difficile d'accès en toute saison.

Lire la suite : LEPROSERIE DE MOSYMIEN

HELENE DE CHAPPOTIN - FMM ?

HELENE de CHAPPOTIN et les Franciscaines missionnaires de Marie (FMM)

Lire la suite : HELENE DE CHAPPOTIN - FMM ?

P. ALBERIO PLACIDO

Le 2 janvier 1945, à la léproserie d'Otangtze, près de Mosimien, mourait à soixante-douze ans, le Père Albiero Placido,

Lire la suite : P. ALBERIO PLACIDO

IL CORAZZIERRE MARTIRE - P. EPIFANIO PEGORARO

Quelques extraits de ce livre publié en 1942 auprès de "Editore - collegio serafico Chiampo" et concernant un frère franciscain officiant à la léproserie et

Lire la suite : IL CORAZZIERRE MARTIRE - P. EPIFANIO PEGORARO

P.EPIFANIO PEGORARO - IL CORAZZIERE MARTIRE


Frate - Missionario - Martire: tre parole che mettono i brividi. Non appartengono al vocabolario della natura, ma a quello della grazia.

Lire la suite : P.EPIFANIO PEGORARO - IL CORAZZIERE MARTIRE

1905-1914

Au printemps de 1905, quatre missionnaires tombèrent sur la brèche, couronnant leur apostolat par le martyre.

Lire la suite : 1905-1914

LEPREUX DU THIBET PAR LES FMM

A plusieurs reprises déjà, l'intéressante petite Mission de Ta-tsien-lou nous a parlé de ses « plus pauvres » : les chers lépreux. Sans les connaître on s'est intéressé à eux, on les a aimés parce qu'ils souffraient, mais aujourd'hui, devant quelques détails plus précis et navrants, comment ne pas prendre en pitié leur douloureuse détresse.

Lire la suite : LEPREUX DU THIBET PAR LES FMM

OUVRAGES SUR LA LEPROSERIE DE MOSIMIEN

- Il corazziere martire (P. Epifanio Pegoraro - OFM) - auteur : Di Castelvecchio (alias P. Tito Castagna) – Chiampo – collegio serafico – 1942

Lire la suite : OUVRAGES SUR LA LEPROSERIE DE MOSIMIEN

P. TELESPHORE HIONG

Le Père Télesphore HIONG naquit en 1860 au Dégué où ses parents étaient d'assez riches pasteurs.

Lire la suite : P. TELESPHORE HIONG

BATANG

En 1897, les missionnaires étaient; après dix-ans d'absence, autorisés à réoccuper Batang et Yarégong.

Lire la suite : BATANG

LA LONGUE MARCHE (3) ET LES LEPREUX

Chengdu, capitale du Sichuan,  est une ville importante au centre d'une vaste plaine cultivée avec soin. L'armée rouge pouvait s'y approvisionner en tout: riz, blé, patates douces, thé et tabac. Après quatre jours de marche, l'armée campa à Hua Libin, à près de 3000 m d'altitude, au pied de la gorge de Fu Yuanlin. Des prisonniers, épuisés, succombèrent à l'anémie, et l'on abandonnait leurs corps.

Lire la suite : LA LONGUE MARCHE (3) ET LES LEPREUX

Mosimien

lepreux-du-haut-mekong-3

"Les débuts furent durs en 1931 dans la vieille masure chinoise où l'on s'installait. Il fallut construire à grande fatigue, faisant venir de loin le matériau de construction porté à dos d'hommes. Les lépreux, à cette époque, se jetaient dans le torrent pour éviter d'être brûlés vifs ou enterrés vivants par leurs familles auxquelles ils inspiraient de l'horreur. Dès les premiers jours, ils furent trente et un qui sortirent des antres secrets de la montagne.

Lire la suite : Mosimien

LA LONGUE MARCHE (4) ET LES LEPREUX

La «longue marche» - un épisode(suite)
D'après une traduction de Mgr A. Lovey

L'automne arriva, un automne gris et orageux. Sous ces latitudes, le mois d'octobre est toujours froid. Frère Pascal pensait aux calmes soirées d'automne en son pays natal, Pègo, si lointain et où cette saison est un prolongement enchanteur de l'été, sans en avoir la rigueur. Pour faire face à la dureté des premiers frimas, la soldatesque arracha tous les bois d'oeuvre trouvés dans l'église; les religieux souffraient de cette profanation du sanctuaire qui tombait en ruine.

Lire la suite : LA LONGUE MARCHE (4) ET LES LEPREUX

MISSION DU THIBET - SICHUAN - FMM

FMM-FRANCISCAINES MISSIONNAIRES DE MARIE - copie
Aux Marches du Thibet.
Il faut être courageux pour habiter un pays, fut•il splendide. où ta température ne dépasse pas 0° et se tient le plus souvent aux environs de -15°. C'est pourtant l'invitation de Mgr Giraudeau, MEP, aux Franciscaines Missionnaires de Marie, en 1910, les appelant à ouvrir un dispensaire à Tat-Sien-Lou, aux Marches du Thibet.

Lire la suite : MISSION DU THIBET - SICHUAN - FMM

LA LONGUE MARCHE (1) ET LES LEPREUX

LA «LONGUE MARCHE» ET LES LEPREUX    -    UN ÉPISODE    D'après une traduction de Mgr A. Lovey

C'était le 29 mai 1935, mercredi des Rogations, veille de l'Ascension. «Nous sommes entourés de communistes qui battent en retraite» avait écrit à sa mère, en Italie, le Père Epiphane Pegoraro. Et c'était vrai!

La communauté franciscaine de Moximian (Xikang), malgré la menace toute proche, suivait son horaire habituel en toute sérénité. La léproserie, qui était l'objet de tous ses soins, entretenait sève et énergie et maintenait chacun dans son idéal évangélique. Les quatre missionnaires Franciscains récitèrent les Laudes dans leur petit oratoire, les prêtres les lisant dans leur bréviaire, les frères laïcs récitant des Pater. Puis, après leur méditation, à l'aube, ils se rendirent à la léproserie.

Lire la suite : LA LONGUE MARCHE (1) ET LES LEPREUX

LA LONGUE MARCHE (2) ET LES LEPREUX

Une communauté de Pères franciscains et de Soeurs .franciscaines missionnaires de Marie dirige, dans la Mission du Thibet, une léproserie de 125 malades.
Les troupes communistes de la Longue Marche, commandée par Mao Tsé-toung, envahissent la léproserie et menacent de mort les Pères et les Soeurs.

Lire la suite : LA LONGUE MARCHE (2) ET LES LEPREUX

MARIE DE LA PASSION

MARIE DE LA PASSION – F. DARC
(4e EDITION – PARIS 1948) (PREFACE MGR DE GUEBRIANT)   (extraits)

"En avant, pour la conquête trop longtemps différée du monde païen par les missions étrangères !"

A cet appel, plusieurs parmi les catholiques et au sein même du clergé font encore la sourde oreille. Comment croire, pensent-ils, qu'à l'heure où l'Eglise a tant besoin de réunir ses forces pour sauver ses positions essentielles menacées de toutes parts, elle songe à conquérir plutôt qu'à défendre ? 

Lire la suite : MARIE DE LA PASSION

DECOUVERTES

Un jeune anthropologue italien de la région de Trente vient d'écrire un superbe livre ayant pour titre : « Il lato invisibile del paradiso (Le côté invisible du paradis) » avec comme sous-titre : Pèlerinages aux confins du Tibet.

Ce jeune doctorant de Cambridge a étudié pendant plusieurs années, de 2003 à 2009 la région de Deqin (Atuntze pour ceux qui se sont intéressés de près ou de loin à la mission du Thibet des chanoines du Grand-St-Bernard). Cette région englobe non seulement la ville que les chinois appellent Deqin, mais également Tsekou, Tsedjrong, Patong, etc... En d'autres termes, les quelques principaux hauts lieux de la mission du Thibet dans le haut Mékong, où s'est en particulier illustré comme vicaire, l'ancien prévôt du Grand-St-Bernard, le chanoine Angelin Lovey, mais également le bienheureux Maurice Tornay.

Lire la suite : DECOUVERTES