Accident sur le bord du Mekong

MONSEIGNEUR GEORGES COLOMB MEP

Ordination de Mgr Colomb : les Eglises d' Asie à La Rochelle sous le signe de la joie I

Le 5 mai dernier, sous un soleil radieux, les Eglises d'Asie sont venues spécialement

Lire la suite : MONSEIGNEUR GEORGES COLOMB MEP

ROUTE SECURISEE - RAPIDITE CHINOISE

LES LEPREUX DES BORDS DU MEKONG - 2

LES LEPREUX DES BORDS DU MEKONG - 2

Comme je le disais (voir les lépreux des bords du Mekong - 1), on emploie parfois des méthodes plus radicales.

Lire la suite : LES LEPREUX DES BORDS DU MEKONG - 2

LE MEKONG

LE-MEKONG

LES LEPREUX DES BORDS DU MEKONG-1

LES LEPREUX DES BORDS DU MEKONG (1)

De même que le serpent, image du diable séducteur de nos premiers parents et cause des malheurs de notre race, est l'animal qui inspire le plus de crainte — on le fuit d'instinct —, ainsi la lèpre, image du péché et de la corruption de l'âme, inspire à tout le monde une forte répulsion naturelle.

Cela s'explique. Qui n'a lu dans sa vie des récits poignants, pathétiques sur les lépreux de jadis ou d'aujourd'hui ? Durant la lecture, votre coeur s'est ému de pitié pour une telle infortune et votre imagination horrifiée, criait grâce ! Etait-ce encore un être humain qu'on vous dépeignait ou plutôt un monstre qui n'a de nom dans aucune langue ?

Lire la suite : LES LEPREUX DES BORDS DU MEKONG-1

CHEMIN AU BORD DU MEKONG

CHEMIN-AU-BORD-DU-MEKONG

ROUTE BARREE - 2004

ROUTE-BARREE-EN-2004

ENFANTS DU MEKONG 2011-2013


Parrainage scolaire dans les Marches Thibétaines ou un lien de solidarité franco-suisse de plus de 100 ans !

Depuis Avril 2008, via Enfants du Mékong (Aide à l'enfance du Sud Est Asiatique depuis 1952 - www.enfantsdumekong.com) de généreux parrains soutiennent mensuellement la scolarité de 140 enfants sur les vallées de la Haute Saluen et du Haut Mékong.

Lire la suite : ENFANTS DU MEKONG 2011-2013

LES LEPREUX DES BORDS DU MEKONG PAR P. GORE

Dans notre secteur des Marches Thibétaines, nombreux sont les lépreux. Bien qu'il soit difficile d'en fixer le nombre, il est certainement de plusieurs centaines, peut-être même d'un millier si l'on compte tous ceux qui se cachent, ceux dont le mal n'est pas encore très apparent ou se confond avec une maladie, telle que la syphilis tertiaire.

Lire la suite : LES LEPREUX DES BORDS DU MEKONG PAR P. GORE