ELECTIONS PAPE ET DALAÏ LAMA

                                                                 ELECTIONS   -   DALAÏ  LAMA  OU /  ET  PAPE
 
 Dès la vacance du siège pontifical, le Collège des cardinaux de l’Eglise catholique romaine, s’est réuni pour décider tout d’abord la réunion d’un conclave devant élire un nouveau Pontife Romain (evêque de Rome) - le SERVITEUR DES SERVITEURS DE DIEU, puis sa désignation (habemus papam).
 
Le  collège des cardinaux aurait dû être présidé par le cardinal doyen qui a pour titre le diocèse d’Ostie.
 
Comme le cardinal doyen et le vice-doyen (Angelo SODANO (85 ans) et Roger ETCHEGARAY (90 ans)) n’ont pu participer à l’élection du pape étant donné la règle fixée par PAUL VI (âge limite 80 ans), c’est donc le plus ancien des cardinaux-évêques, Giovanni Battistta RE qui a présidé le Conclave.
 

Lire la suite : ELECTIONS PAPE ET DALAÏ LAMA

2-INTRONISATION DU KONGAR LAMA BOUDDHA VIVANT DE SOGUN

6 novembre. Le jeune Kongkar a passé la nuit dans la vallée de Dzongnghun; on m'annonce au saut du lit qu'il arrivera inces­samment à la lamaserie. Je me précipite dehors pour assister à la cérémonie. Depuis l'entrée principale jusqu'au pont du torrent, les lamas font la haie tenant en main. qui un bâtonnet d'encens, qui une fleur.

Lire la suite : 2-INTRONISATION DU KONGAR LAMA BOUDDHA VIVANT DE SOGUN

STRUCTURES DU POUVOIR DANS LE BOUDDHISME

ECOLES

CHEFS

SIEGES

"SUCCESSION"

 

1. BONNETS JAUNES

 

GELUGPA (= les vertueux)

(sans doute la plus "érudite" des écoles tibétaines)

(prédominante)

(fondateur = TSONGKAPA)

(vient d'une école plus ancienne KADAMPA qui exigeait une discipline stricte, un célibat absolu et un dévouement complet à l'enseignement bouddhiste)

 

1. DALAÏ LAMA

 

LHAMO THONDUP

  • Né le 06.07.1935
  • Trouvé à deux ans dans le village de TAKSTER (AMDO) dans une famille de paysans qui ne parlaient que le dialecte chinois local.

 

2. PANCHEN LAMA

 

(doit traditionnellement aider à trouver la réincarnation du DALAÏ LAMA après la mort de celui-ci)

"Deux prétendants" :

 

-               GYALTSTEN NORBU (fils d'un officier communiste Tibétain) né en 1990, tiré au sort vit à Pékin.

-               GEDHUN CHOEKYI NYIMA choisi par le DALAÏ LAMA, mais kidnappé par les chinois en 1995.

 

 

LHASSA

 

Depuis 1959 en exil à Dharmsala

 

 

 

 

 

 

 

 

SHIGATSE

 

XIVe du titre

(13ème mort en 1933).

- Prix Nobel de la Paix en 1989

 

 

 

 

 

 

 

 

XIe du titre

(10ème mort en janvier 1989)

ECOLES

CHEFS

SIEGES

"SUCCESSION"

 

2. BONNETS NOIRS

 

KARMA KAGIU

 

(école la plus visible en Occident)

(la plus populaire)

 

 

 

KARMAPA

 

(en exil peu avant le DALAÏ LAMA)

 

Deux "prétendants" :

 

- THAYE DORJE

 

reconnu par le régent SHAMAR, soutenu par l'Inde

 

- URGYEN TRINLEY (2)

 

 

 

 

 

- installé en 1992

 

- soutenu par le DALAÏ LAMA, reconnu par les autorités communistes Chinoises.

 

- les belliqueux KHAMPAS suivaient plutôt comme chef spirituel le XVIe KARMAPA que le DALAÏ LAMA

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rumtek (au Sikkim (Inde))

 

 

 

 

 

Kalimpong (au Sikkim (Inde))

 

 

 

Monastère de Tsurphu (près de Lhassa)

 

(en exil depuis Noël 1999 et actuellement Dharmsala et en relation avec Rumtek au Sikkim en mains des fidèles d'URGYEN TRINLEY)

 

 

 

 

XVIIe

(16ème mort en 1981)

ECOLES

CHEFS

SIEGES

"SUCCESSION"

 

3. BONNETS ROUGES

 

SAKYA

 

 

4. NYINGMA

(fondateur RIMPOCHE)

 

 

 

SHARMAPA

(2ème place après le KARMAPA)

 

 

Steven SEAGAL

(acteur hollywoodien d'arts martiaux) (réincarnation de CHUNGORAG DORJE Saint Tibétain du 17ème siècle)

 

 

 

XIVe

5. BÖN (non bouddhiste)

 

 

 

BOUDDHISME SELON VATICAN II

BOUDDHISME (ET ISLAM) selon NOSTRA AETATE (28.10.1965)

« Les hommes attendent des diverses religions la réponse aux énigmes cachées de la condition humaine, qui hier comme aujourd'hui, troublent profondément le cœur humain : Qu'est-ce que l'homme ? Quel est le sens et le but de la vie ? qu'est-ce que le bien et qu'est-ce que le péché ? Quels sont l'origine et le but de la souffrance ? Quelle est la voie pour parvenir au vrai bonheur ? Qu'est-ce que la mort, le jugement et la rétribution après la mort ? Qu'est-ce enfin le mystère dernier et ineffable qui entoure notre existence, d'où nous tirons notre origine et vers lequel nous tendons ? »

Lire la suite : BOUDDHISME SELON VATICAN II

DIFFERENCES CHRETIENS-JUIFS-MUSULMANS ET BOUDDHISTES

Quelles sont les différences entre chrétiens, juifs, musulmans et boudhistes ?

Chrétiens, juifs, musulmans croient en un Dieu créateur de toutes choses qui, au-delà de la mort, les accueillera pour la vie éternelle. Ils ont la volonté de Lui être fidèles et d'obéir à sa Volonté, mais leur façon de Le percevoir et de L'écouter est très différente.

Lire la suite : DIFFERENCES CHRETIENS-JUIFS-MUSULMANS ET BOUDDHISTES

BRANCHES DU BOUDDHISME

BRANCHES DU BOUDDHISME

1. LE BOUDDHISME HINAYANA OU THERAVADA

Ou LA VOIE DES ANCIENS

Lire la suite : BRANCHES DU BOUDDHISME

ENTRETIEN AVEC LE DALAÏ LAMA (extraits)

Le XIV ème Dalï Lama, lequel pourrait être le dernier réincarné, a accordé un entretien  exclusif au "Monde des Religions" No 68 (propos recueillis par François Gautier à New Dehli (Inde); en voici quelques extraits choisis:

Lire la suite : ENTRETIEN AVEC LE DALAÏ LAMA (extraits)

CHRETIENS ET BOUDDHISTES

CHRETIENS ET BOUDDHISTES

« En dépit des différences, l'enseignement éthique bouddhiste et chrétien sur le respect de la vie est une recherche de bien commun fondé sur la bonté et la compassion aimante. »

C'est la conclusion du IVème colloque bouddhistes-chrétiens, qui a eu lieu à Rome le 6 mai 2013 sous l'égide du Conseil Pontifical pour le dialogue inter-religieux, en collaboration avec l'office du dialogue œcuménique et interreligieux de la Conférence des évèques catholiques de l'Italie.

Lire la suite : CHRETIENS ET BOUDDHISTES

BOUDDHISME THIBETAIN

BOUDDHISME THIBETAIN

- Historiquement, les tibétains datent son arrivée de l'an 641, lorsque que le roi SONGTSEN GAMPO unifia le Thibet et épousa la Princesse népalaise BHRIKUTI, qui apporta avec elle des images de BOUDDHA.

Lire la suite : BOUDDHISME THIBETAIN

LE MOINE ET LE PSYCHIATRE

LE MOINE ET LE PSYCHIATRE
ENTRETIENS SUR LE BONHEUR
(PERE AMEDEE ET DOMINIQUE MEGGLE – EDITIONS BAYARD –
CENTURION – 1995 – ISBN : 2.227.304.09.3 – 6éme EDITION)   (EXTRAITS)

CHAPITRE I : LA TERRIBLE MALADIE AQUOIBONITE

Lire la suite : LE MOINE ET LE PSYCHIATRE

COMMENT COMPRENDRE LE BOUDDHISME ?

COMMENT COMPRENDRE LE BOUDDHISME ?

Dans un article récent paru dans la page Eglises du Nouvelliste (quotidien valaisan – NF du 12 octobre 2013), l'abbé et professeur d'université (Fribourg – Suisse) François-Xavier Amherdt a résumé en trois points la position du Magistère catholique concernant la déclaration « Nostra aetate », texte important du concile Vatican II, et cela, comme suit :

Lire la suite : COMMENT COMPRENDRE LE BOUDDHISME ?

1-INTRONISATION DU KONGAR LAMA BOUDDHA VIVANT DE SOGUN

En mars 1934 mourait à Sogun (voir la carte) le lama Kongkar.

Originaire de la région de Dzongnghun, il avait été reconnu comme réincarnation du Bouddha-Vivant de Kongkarling. A la suite de quelques mésaventures, il rentra dans son pays natal, fut accepté par la lama­serie de Sogun dont il devint le chef incontesté. Rusé, avide de pouvoir et d'argent, il passa sa vie à intriguer tantôt contre les Chinois, tantôt contre les Thibétains. Soutenant les brigands ou s'érigeant en justicier, selon que ses intérêts le commandaient, toujours en guerre contre ses voisins, il fournit pendant de longues années d'inépuisables thèmes à conversation pour les veillées.

Lire la suite : 1-INTRONISATION DU KONGAR LAMA BOUDDHA VIVANT DE SOGUN

UNE LAMASERIE

UNE LAMASERIE...
 
Ce que c'est ?. . . Un village, parfois une ville autour d'un temple. Dans le temple résident les dieux, dans la ville ou le village résident les prêtres des dieux.
 

Lire la suite : UNE LAMASERIE

LE MAITRE DES CYMBALES-3

Retour à la lamaserie   (suite et fin)
 
Le lendemain matin, le sorcier Djidjrou part pour Dara. Il revient deux heures après et il se précipite sur moi en m'injuriant violem-ment.Il me traite de traître: lui, chrétien, je ne l'ai pas défendu, j'ai manqué à mon devoir. Etant le Sien-Sien, un maître étranger, de la Mission, j'aurais dû intervenir énergiquement, mais je n'ai rien dit, rien fait, je ne suis bon à rien. Je m'énerve à mon tour et lui expli-que qu'il est le fautif dans tout cela: il a tellement menacé, exploité toute cette peur à son profit qu'il n'a qu'à s'en prendre à lui-même si, maintenant, il est puni. Car il est puni: le mandarin l'a simplement expulsé, lui intimant l'ordre de quitter la vallée de la Salouen, c'est-à-dire la sous-préfection de Kongchan, donc la nôtre.

Lire la suite : LE MAITRE DES CYMBALES-3

LE MAITRE DES CYMBALES-2

Le sorcier chrétien
 
Nous voilà en 1938. A mon re-tour du Vietnam, je décide d'instal-ler un dispensaire au Peudjrong, afin de faire profiter les habitants de ma chère vallée de mes connais-sances fraîchement acquises à l'hô-pital militaire français d'Hanoï. A la Mission de Tchrongteu, le Père Li, notre unique prêtre chinois, s'est installé et a remplacé le Père Génestier mort un an auparavant. La famille qui a servi le Père Gé-nestier, notre patriarche, au cours de ces dernières années — un couple tibétain, quatre garçons et trois fil-les — s'est installée dans une ferme au bas du village tibétain. C'est auprès de ces braves gens que j'ins-talle mon établissement, composé d'une maisonnette en terre battue et d'un raccard. Un fait échappe à mon attention: je vais vivre à quelque 250 mètres de la ferme de Djidjrou. Cela va m'empoisonner la vie pendant trois mois...

Lire la suite : LE MAITRE DES CYMBALES-2

LE MAITRE DES CYMBALES-1

 Le lama sorcier
 
Comme c'est curieux : de tous les tiroirs de ma mémoire, ceux qui s'ouvrent le plus facilement sont ceux qui concernent la Salouen! C'est donc dans la vallée de ce fleuve que j'aimais que je vais retourner, plus exactement au village du Peudjrong — ce qui veut dire village thibétain.

Lire la suite : LE MAITRE DES CYMBALES-1

LE MOINE ET LE LAMA

Ce que vous venez de dire du moine rejoint ce que saint Paul écrit dans sa première lettre aux Corinthiens : "L'homme qui n'est pas marié a souci des affaires du Seigneur, des moyens de plaire au Seigneur. Celui qui s'est marié a souci des affaires du monde, des moyens de plaire à sa femme ; et le voilà partagé.

Lire la suite : LE MOINE ET LE LAMA