Tchongtreu

TRIBULATIONS DE L'EGLISE AU THIBET

Les tribulations de l'Eglise au Thibet selon Zacharie

Après avoir vu de mes propres yeux l'heureux pays de Suisse, le comportement de ses habitants, leurs beaux habits et leur bonne nourriture, et après avoir connu leur heureuse situation; en repensant dans mon esprit à tout ce qu'ont enduré nos prêtres au pays du Thibet, à ce que mes parents m'ont dit des souffrances endurées par ces mêmes prêtres alors que je n'étais pas encore né; aux souffrances de l'Eglise dont j'ai été moi-même témoin: tout cela, bien que je ne puisse ni ne sache l'écrire rigoureusement et clairement, j'en écrirai ci-après un tant soit peu.

Lire la suite : TRIBULATIONS DE L'EGLISE AU THIBET

15 août - 1950-2017

Qu'est-ce qui s'est passé le 15 août 1950 ?

Lire la suite : 15 août - 1950-2017

LA VENUE DES INNOCENTS-2

Je me mets en route avec Aqui. Nous arrivons à Ponda vers 10 heures du matin, neuf heures peut-être car nous étions partis très tôt. Nous passons le fleuve et, après avoir déjeûné, nous continuons sur Liouragan. Le spectacle qui m'attend au milieu du village, je suis sûr que je ne l'oublierai jamais!
 

Lire la suite : LA VENUE DES INNOCENTS-2

LA VENUE DES INNOCENTS-1

 
 Une fois de plus, je me penche sur mon passé. Et une fois de plus, nous nous retrouvons dans la vallée de la Salouen, à la résidence de Tchrongteu. Nous sommes en janvier 1950. M. Emery est à Bahang, chez le Père André. Je suis seul, assis dans ma chambre à l'étage, j'examine notre situation. Pour le moment, cela ne va pas trop mal.
 
Après le massacre à Seking du mandarin communiste et de ses camarades, en novembre passé, par la bande de «l'immortel» Lozong et de ses 150 brigands thibétains, le communisme a pratiquement cessé d'exister dans la vallée. Ce sont les bandes de bandits thibétains qui sont restées maîtres du terrain.
 

Lire la suite : LA VENUE DES INNOCENTS-1

Louis Emery

louis-emery(Lens 11.10.1919-21.01.2009)

Il intègre le Grand-Saint-Bernard en août 1939 et est ordonné prêtre en 1946.

Il occupe le poste de Tchrongteu dans les Marches thibétaines jusqu'à en être chassé en 1952 par les communistes.

Lire la suite : Louis Emery