INVENTAIRE MISSIONNAIRE

INVENTAIRE MISSIONNAIRE (1933-1952)

Lorsque les chanoines du Grand-Saint Bernard débarquent dans les marches Thibétaines du Yunnan (1933), le personnel missionnaire était le suivant :

Tout d'abord, à Tchrongteu (vallée de la Salouen) se trouvait le vétéran et mythique patriarche du Loutsekiang, à savoir Annet GENESTIER (1858), Il était plus ou moins de la même volée que le premier supérieur général des MEP, soit Jean-Baptiste Budes de Guébriant et les deux se connaissaient et avaient fait le séminaire Rue du Bac ensemble...

Lire la suite : INVENTAIRE MISSIONNAIRE

SOUVENIR D'UN VOYAGE AVEC LE PERE TORNAY

Ce n'est pas sans hésitation, que j'ai accepté d'évoquer, pour les lecteurs de la revue, les souvenirs d'un voyage fait, en compagnie du chanoine Maurice Tornay, il y a vingt cinq ans.
 
Beaucoup d'eau a coulé, depuis, sous les ponts de corde du Mékong et beaucoup de sang a été versé, y compris celui de mon cher compagnon de voyage.
 

Lire la suite : SOUVENIR D'UN VOYAGE AVEC LE PERE TORNAY

N'ALLEZ PAS AU THIBET

Les interminables polémiques provoquées par les frasques parlementaires et autres d'un magistrat cantonal dont la présence à la Planta est de plus en plus indésirable, polémiques qui persistent à travers la fraiche canicule de l'année 1931 sans la réchauffer, hélas, ont fait perdre de vue à la presse d'autres faits tout aussi intéressants par eux-mêmes, mais sans doute moins paasionnants pour certain public avide de scandales.

Lire la suite : N'ALLEZ PAS AU THIBET

PRIERE DU PELERIN DE LA MONTAGNE

Seigneur Jésus, toi qui as fait

Un si long déplacement

D'auprès du Père

Pour venir planter ta tente parmi nous ;

Lire la suite : PRIERE DU PELERIN DE LA MONTAGNE

RELIGIEUX DU MONT SAINT-BERNARD DANS LES MARCHES THIBETAINES

Les Pères du Mont Saint-Bernard, qui s'étaient embarqués à Marseille le 10 février pour l'Extrême-Orient, sont arrivés à Weishi le ler avril et s'y sont installés temporairement dans une maison mise à leur disposition par les PP. des Missions-Etrangères.

Lire la suite : RELIGIEUX DU MONT SAINT-BERNARD DANS LES MARCHES THIBETAINES

PERE CYRILLE LATTION

LE  PERE  CYRILLE  LATTION  (1909-1997)

En prenant la plume, je réalise la difficulté considérable de mon entreprise. Il serait presque plus facile d'écrire une vraie biographie, avec force détails, que de condenser en quelques pages une vie à la fois longue, très variée, et parfois tourmentée, comme le fut celle du Père Cyrille Lattion.

Je vais tâcher de poser quelques jalons, d'évoquer aussi brièvement que possible les phases successives de cette vie, afin que les lecteurs de notre revue ne se perdent pas dans une jungle de détails. Nous parlerons donc de sa vie familiale, de ses études gymnasiales, de ses années bernardines, de son activité missionnaire, puis de son retour en Europe et enfin de sa retraite, de sa dernière maladie et de sa mort.

Lire la suite : PERE CYRILLE LATTION

LE GSB AU THIBET

Le Grand Saint-Bernard au Thibef

L'année 1936 aura été fertile en épisodes, les uns joyeux, d'autres angoissants, pour les missionnaires du Thibet chinois.

Nos lecteurs de l'an dernier ont appris que la Congrégation des Chanoines Réguliers du Grand Saint-Bernard avait fait un pas de plus dans la collaboration à l'oeuvre missionnaire, puisque 2 Pères et un Frère se sont embarqués, à Marseille, le 26 février, pour rejoindre leurs confrères partis en 1933.

Lire la suite : LE GSB AU THIBET

CITATIONS

Auguste Desgodins (MEP): " ce dernier réclame à corps et à cri en renfort "des prêtres capables de se vouer aux martyrs de la stérilité, si Dieu l'exigeait d'eux".

Chanoine Maurice Tornay : "Envoyez-nous beaucoup de missionnaires, mais envoyez-nous seulement de ceux qui ne se laissent ni encourager par le succès, ni surtout décourager par l'insuccès".

Lire la suite : CITATIONS

BIBLIOGRAPHIE MISSIONNAIRE

Bibliographie « missionnaire »
(sélective - non exhaustive avec commentaires)

01.- La Mission du Thibet (1855-1870), par C.N. DESGODINS, 1872.

02.- La Mission du Thibet (seconde édition) par DESGODINS, 1884.

03.- Gabriel DURAND, missionnaire au Thibet, 2 vol. 1884.

04.- Histoire de la Mission du Thibet, par Adrien LAUNAY, 2 vol - Descllée de Brouwer et Cie - Lille – Paris 1902. – réédité par les Missions etrangères de Paris et les Indes Savantes – Paris - 1992 (mine détaillée et très complète des débuts de la mission par l'Historien des MEP)

Lire la suite : BIBLIOGRAPHIE MISSIONNAIRE

VOYAGE A TRAVERS LE PAYS DU LIVRE ROUGE(SUITE ET FIN)-3

Voyage à travers le pays du petit livre rouge (Chine)   (suite et fin)

J'ai réussi à obtenir deux billets de wagon-lit, première classe, pour les deux Pères, troisième classe pour moi et nous partons. Je passe une nuit formidable en compagnie de paysans et d'étudiants qui partent pour un meeting inévitable — c'est vraiment une manie, une véritable épidémie, tout le monde est en route pour des meetings. Ils sont gentils. Je n'ai envie ni de manger ni de boire, j'ai avalé une énorme dose d'opium à Kunming pour pouvoir continuer le voyage et pour leur faire plaisir, je me force de boire et de manger. Nous bavardons... nous ne parlons pas le même dialecte, mais nous parvenons à nous comprendre, sans trop de mal. Personne ne dort, tout le monde est excité, il y a des jeunes gens, des filles, nous discutons très gentiment, ils ne sont absolument pas de fanatiques communistes...

Lire la suite : VOYAGE A TRAVERS LE PAYS DU LIVRE ROUGE(SUITE ET FIN)-3

VOYAGE A TRAVERS LE PAYS DU PETIT LIVRE ROUGE-1

Voyage à travers le pays du petit livre rouge (Chine)(1)   Juin 1952:
Kunming, capitale de la Province du Yunnan
 
Si je prétendais que nous étions heureux dans notre peau le P. Emery et moi-même, en nous dirigeant vers le bureau de M. Tin, de la police de Kunming, ce serait un gros mensonge !
 
Nous connaissons sa réputation, grâce aux lettres du Père Bonnemin, qu'il a réussi à nous faire parvenir avant son expulsion de Kunming. M. Tin a arraché la barbe du Père Moulin, il a fait perdre la raison au Père Griffon, il a été si méchant avec le pauvre Mgr Derouineau, il a fait s'agenouiller de vieux missionnaires sur des briques cassées ... c'est un petit plaisantin, ce M. Tin.
 

Lire la suite : VOYAGE A TRAVERS LE PAYS DU PETIT LIVRE ROUGE-1

VOYAGE A TRAVERS LE PAYS DU LIVRE ROUGE-2

Voyage à travers le pays du petit livre rouge (Chine)(2)   (suite)
 
Notre programme de voyage est le suivant: nous avons à faire deux heures de train sur l'ancienne ligne française d'Indochine, jusqu'à la station des autobus, et, ensuite, deux jours d'autobus jusqu'à Tchongking, l'ancienne capitale de guerre de Tchang Kaï-Chek; puis cinq jours de bateau sur le Fleuve Bleu jusqu'à Han-Kou, et puis quelque chose comme une trentaine d'heures de train.
 
Nous trouvons un véhicule pour transporter le Père André jusqu'à la gare, où nous attend un détachement de policiers pour la fouille inévitable, composé à moitié d'hommes et de femmes. Je suis fouillé par une policière, une grande fille. Tout en étant charitable, je dirais qu'elle n'est pas du tout jolie: grande, grosse, un visage rougeaud, une casquette Mao lui pend sur la figure; – elle me fouille, elle me palpe pour s'assurer que je n'ai pas caché sur moi une arme ou un objet interdit quelconque.
 

Lire la suite : VOYAGE A TRAVERS LE PAYS DU LIVRE ROUGE-2

LES PERES DU MONT SAINT BERNARD

Dans leur numéro de Mars-Avril 1934, les Annales ont annoncé que les Pères du Mont Saint-Bernard, avant de fixer définitivement l'emplacement de leur futur hospice des Marches Thibétaines, voulaient faire une fois encore l'ascension du col de Latsa, et cela en hiver, afin de se mieux rendre compte de l'état de la passe durait la mauvaise saison et .de s'assurer que l'emplacement choisi était bien le meilleur.

Lire la suite : LES PERES DU MONT SAINT BERNARD

MONSEIGNEUR LOVEY, LE "TONTON" DE LA FAMILLE

Monseigneur Lovey, le «tonton» de la famille

«Quand nous étions petits enfants...»

Lire la suite : MONSEIGNEUR LOVEY, LE "TONTON" DE LA FAMILLE

POURQUOI LE CULTE ENVERS LES ANCÊTRES

La coutume d'honorer les ancêtres est traditionnelle en Chine depuis des millénaires. Aussi «l'Association pour la rénovation de la culture et des traditions», instaurée peut-être pour contrecarrer les effets de la «Révolution culturelle» en Chine communiste, a décidé de redonner une certaine ampleur au culte envers les ancêtres tout en promouvant l'amour du prochain, de ses voisins et de tous les hommes pour donner l'idée que l'humanité est une même et grande famille.

On pourrait peut-être • se poser des questions et croire que ce culte se limite aux hommes et n'est donc qu'un simple humanisme. Mais d'après le raisonnement des Chinois, l'univers et par conséquent les hommes viennent du Ciel (de Dieu?) et doivent retourner à leur source : le Ciel.

Lire la suite : POURQUOI LE CULTE ENVERS LES ANCÊTRES

SAVIOZ SUR LES PAS DE MAURICE TORNAY

Après 16 étapes de marche vers Lhassa, le Père Tornay fut arrêté et forcé de rebrousser chemin.

Lire la suite : SAVIOZ SUR LES PAS DE MAURICE TORNAY

DERNIERS JOURS DE LA MISSION (1949-1952)

Luttes locales entre nationalistes et communisants

Au printemps de 1949, les milices locales et la compagnie d'auto-défense de la région de Weisi, apprenant l'avance foudroyante des armées communistes au sud du Fleuve Bleu, entraient en campagne contre les seigneurs féodaux.

Lire la suite : DERNIERS JOURS DE LA MISSION (1949-1952)