01.- EXODE VERS HIDDEN VALLEY

Eugène Morse, auteur du livre, est né en 1921 dans une famille de missionnaires protestants.

Lire la suite : 01.- EXODE VERS HIDDEN VALLEY

02.- ORDRE D'EXPULSION

Alors, [les Égyptiens] réduisirent les enfants d'Israël à une dure servitude. Ils leur rendirent la vie amère par de rudes travaux en argile et en brique et par tous les ouvrages des champs : et c'était avec cruauté qu'ils leur imposaient toutes ces charges. Exode 1, 13-14

Lire la suite : 02.- ORDRE D'EXPULSION

03.- CHEMIN A PARCOURIR

Moïse répondit « Nous irons avec nos enfants et nos vieillards, avec nos fils et nos filles... »  Exode 10 ,9

Lire la suite : 03.- CHEMIN A PARCOURIR

04.- S'INSTALLER A HIDDEN VALLEY

Mais le Seigneur avait endurci le coeur de Pharaon et ainsi il ne laissa pas partir les enfants d'Israël.   Exode 10, 20

Lire la suite : 04.- S'INSTALLER A HIDDEN VALLEY

05.- ARRIVEE ?!?

Mais Dieu fit faire au peuple un détour par le chemin du désert, vers la mer Rouge. Exode 13, 18

Lire la suite : 05.- ARRIVEE ?!?

06.- VIE QUOTIDIENNE

Et le Seigneur endurcit le coeur de Pharaon, Roi d'Egypte, et il se lança à la poursuite des enfants d'Israël.   Exode 14, 8

Lire la suite : 06.- VIE QUOTIDIENNE

07.- SURVIVRE DANS LA JUNGLE

Les enfants d'Israël leur dirent : « Que ne sommes-nous morts par la main de l'Eternel dans le pays d'Egypte, quand nous étions assis près des marmites de viande, quand nous mangions du pain à satiété ? Car vous nous avez menés dans ce désert pour faire mourir de faim toute cette multitude.   Exode 16, 3

Lire la suite : 07.- SURVIVRE DANS LA JUNGLE

08.- DEMENAGEMENT

Le déménagement vers le village de Zi-yu-di dans la Hidden Valley

Voici, je ferai venir demain des sauterelles dans toute l'étendue de ton pays. Elles couvriront la surface de la terre, et l'on ne pourra plus voir la terre ; elles dévoreront le reste de ce qui est échappé, ce que vous a laissé la grêle, elles dévoreront tous les arbres qui croissent dans vos champs. Exode 10, 4-5

Lire la suite : 08.- DEMENAGEMENT

09.- MON PERE ET MON FILS DAVID


Si tu écoutes attentivement la voix de l'Eternel, ton Dieu, si tu fais ce qui est droit à ses yeux, si tu prêtes l'oreille à ses commandements et si tu observes toutes ses lois, je ne te frapperai d'aucune des maladies dont j'ai frappé les Égyptiens...  Exode 15, 26

Lire la suite : 09.- MON PERE ET MON FILS DAVID

10.- INSTALLATION DEFINITIVE A ZI-YU-DI


L'Eternel dit à Moïse : « Pharaon ne vous écoutera point, afin que mes miracles se multiplient dans le pays d'Egypte. » Exode 11, 9

Lire la suite : 10.- INSTALLATION DEFINITIVE A ZI-YU-DI

11.- L'ECOLE


Tu lui parleras, et tu mettras les paroles dans sa bouche ; et moi, je serai avec ta bouche et avec sa bouche, et je vous enseignerai ce que vous aurez à faire.       Exode 4, 15

Lire la suite : 11.- L'ECOLE

12.- LA JUNGLE

L'Eternel dit à Moïse: « Voici„ je ferai pleuvoir pour vous du pain, du haut des cieux... » Exode 16, 4

Lire la suite : 12.- LA JUNGLE

13.- ANNEE 1969


Vous conserverez le souvenir de ce jour, et vous le célébrerez par une fête en l'honneur de l'Eternel ; vous le célébrerez comme une loi perpétuelle pour vos descendants. Exode 12, 14

Lire la suite : 13.- ANNEE 1969

14.- DENONCIATION AUX AUTORITES


Choisis parmi tout le peuple des hommes capables, craignant Dieu, des hommes intègres, ennemis de la cupidité ; établis-les sur eux comme chefs de mille, chefs de cent, chefs de cinquante et chefs de dix.   Exode 18, 21

Lire la suite : 14.- DENONCIATION AUX AUTORITES

RETOUR AU LOUTSEKIANG 1993

Tout d'abord, faisons un peu de géographie et d'explication des termes employés. On appelle Loutsekiang la région de la Haute-Salouen habitée en majorité par le Loutze, tribu thibéto-birmane appelée Anou ou Nou en leur langue. En chinois, le fleuve Salouen (Salween) se nommait Lou-Tze-Kiang ou Nou-Tze-Kiang, car «L» «N» sont souvent confondus en language du Yunnan; puis en omettant la particule «tze», cela devient Lou-Kiang et Nou-Kiang. Actuellement, Nou-Kiang (Nujiang) désigne, en chinois, le fleuve Salouen depuis l'intérieur du Thibet, de même que la Préfecture autonome d'ethnie Lissou et Nou. Le caractère employé pour transcrire «Nou» ne peut en aucune façon se prononcer «Lou», en outre il a l'avantage d'être plus proche du nom original de cette peuplade.

Lire la suite : RETOUR AU LOUTSEKIANG 1993