OEUVRES DE MISERICORDE

L’Eglise, en se servant de la Bible, mais aussi de sa propre expérience bimillénaire, résume le comportement positif envers celui qui est en difficulté, avec deux séries d’œuvres de miséricorde : corporelles et spirituelles.

Les voici :

Les sept œuvres de miséricorde corporelle :
1.- Donner à manger aux affamés.
2.- Donner à boire aux assoiffés.
3.- Habiller les nus.
4.- Loger les pèlerins.
5.- Visiter les infirmes.
6.- Visiter les prisonniers.
7.- Enterrer les morts.

Les sept œuvres de miséricorde spirituelle :
8.- Conseiller ceux qui doutent.
9.- Enseigner les ignorants.
10.- Avertir les pécheurs.
11.- Consoler les affligés.
12.- Pardonner les offenses.
13.- Supporter patiemment les importuns.
14.- Prier Dieu pour les vivants et les morts.

Rappelant à deux reprises le nombre 7, l’Eglise donne à ce chiffre la valeur symbolique recueillie dans la Bible. Dans ce nombre , qui signifie complétude, on veut exprimer tout ce qui concerne l’aide envers le prochain..

Nous sommes donc invités à mettre en pratique l’amour concret du prochain dans une situation difficile.

Comme Saint Jean déjà le recommandait aux premiers chrétiens : « Mes enfants, nous devons aimer non pas avec des paroles et des discours, mais par des actes et en vérité » (1Jn 3,18). Et Saint Jacques écrit : « Soyez ceux qui mettent en pratique la parole et non seulement en auditeurs, en vous faisant des illusions » (Jc 1,22).

Les missionnaires

La mission

Le catholicisme

Autres liens