PRIERE DU PAPE JEAN-PAUL II AU TOMBEAU DE NICOLAS DE FLUE

Mon Seigneur et mon Dieu, une totale confiance en ton action bienfaisante sur notre monde m’a conduit jusqu’à ce sanctuaire. D’ici sont sorties tant de grâces et de bénédictions par l’incercession du saint Frère Nicolas. Tant d’hommes font aujourd’hui l’expérience du mal, du péché: il éloigne de toi et promet aux hommes la pleine liberté, le bonheur et la paix. En réalité, il apporte égoisme, conflits, insatisfactions et oppositions, guerre et destruction. Le péché aveugle l’homme et l’égare.

Dieu de vérité et de miséricorde, tu nous as envoyé ton Fils pour notre rédemption. Librement, il a pris sur lui la souffrance et l’amertume de tous les péchés du monde; il a vaincu le péché et la mort par la vertu de ton Esprit Saint tout-puissant. Comme il l’avait fait à ses disciples découragés, le Seigneur ressuscité nous dit aujourd’hui aussi: «La paix soit avec vous!»

Mon Seigneur et mon Dieu, tu as diffusé à la Pentecôte l’Esprit divin dans le coeur des hommes: l’Esprit qui a rassemblé les hommes de diverses langues et cultures dans l’unique langue de l’amour et de la paix dans la communauté de l’Église. Animé par la grâce de Pentecôte, je m’agenouille aujourd’hui au tombeau du saint Frère Nicolas, lui que tu as appelé à être d’une façon toute particulière un artisan de la paix. Confiant dans son intercession, j’unis mes prières et mes supplications pour la paix et la réconciliation entre les hommes à celles de ce grand saint.

En un temps difficile, tu as appelé le saint Frère Nicolas à être la «conscience» de ses concitoyens et à construire la paix. Par ta Providence, le domaine et le foyer du Flüeli sont devenus un lieu de foi et de prière. Sous ta direction bienfaisante, Frère Nicolas a trouvé en Dorothée une épouse admirable qui l’a aidé et a imploré avec lui la force d’obéir à ta sainte volonté. Tu as appelé Dorothée à reprendre de son mari la responsabilité de la famille, de la maison et du domaine afin que le saint soit libre pour vivre au Ranft, libre pour la prière, libre pour la tâche à laquelle tu l’appelais, celle d’être artisan de la paix.

O Dieu, source de la paix, dans l’union avec les foules qui prièrent ici pour la paix, je te rends grâce de nous avoir donné ce grand défenseur et héros de la paix, le saint Frère Nicolas. Nous te remercions d’avoir appelé ces hommes et ces femmes qui nous aident aujourd’hui à connaître et à accomplir ta volonté. Aide-nous à comprendre toujours mieux, avec le Frère Nicolas et sa digne épouse Dorothée,” qu’une véritable réconciliation et une paix véritable ne peuvent venir que de toi. C’est pourquoi nous ouvrons nos coeurs à ton Esprit en t’adressant ensemble la prière préférée du Saint pour la paix en nous-mêmes et dans le monde:

Mon Seigneur et mon Dieu, éloigne de moi tout ce qui m’éloigne de toi.
Mon Seigneur et mon Dieu, donne-moi tout ce qui me rapproche de toi.
Mon Seigneur et mon Dieu, détache-moi de moi-même pour me donner tout à toi.

Sachseln, le 14 juin 1984

Les missionnaires

La mission

Le catholicisme

Autres liens