Himalaya : L’Enfance d’un chef

Film franco-anglo-helvético-népalais réalisé par Éric Valli, sorti en 1999. Le scénario est signé Louis Gardel. La musique a été composée par Bruno Coulais et a remporté le César de la meilleure musique en 2000. Durée : 1h34

Synopsis

Dans les hautes montagnes du Népal, dans le Dolpo, au Tibet à 5 000 m d’altitude, deux caravanes de nomades du sel partent vendre leur sel.

Le vieux chef Tinlé, dont le fils aîné (Lhapka) vient de mourir de façon inexpliquée, refuse de laisser la conduite de la caravane de yacks au jeune Karma qu’il accuse d’être responsable de la mort de son fils. Bravant les oracles du chamane et la colère de Tinlé, Karma lève la caravane, avant la date rituelle, suivi par les jeunes du village. Au jour fixé par les dieux, Tinlé, avec l’aide de son second fils (le moine Norbou), de son petit-fils et de ses vieux compagnons, décide, contre toute raison, de partir à son tour, pour éviter que le clan de Karma ne prenne le pouvoir. Une haine ancestrale oppose en effet le clan de Tinlé à celui de Karma. Les deux caravanes se rejoignent finalement. De nouveau, une divergence éclate entre Tinlé, qui pressent une tempête imminente, et veut partir tout de suite, et Karma, qui ne croit pas à sa prédiction. Le blizzard arrive finalement et Tinlé, à bout de forces, perd son groupe et est sauvé par Karma, resté en arrière. Le vieillard ne se remet pas du coup de froid, mais peut au moins revoir les siens une dernière fois et se réconcilie avec son sauveur. Norbou décide alors de dessiner son histoire pour que l’on en garde la trace.

Les missionnaires

La mission

Le catholicisme

Autres liens