Le Révérend Père Paul COQUOZ

Par le Chanoine Lattion

Ancien missionnaire au Tibet et à Taïwan est décédé à l’Hôpital de Martigny, le 29 mars 1985, dans la 82e année de son âge et la 60e de sa profession religieuse.

Né à Evionnaz le 26 janvier 1904, il fit ses études classiques au collège de Saint-Maurice, puis entra au noviciat du Grand-Saint-Bernard, le 23 août 1923, et fut ordonné prêtre à Rome le 14 juin 1930.

Lire la suite

Projet d’hospice sur la ligne de partage des eaux Mékong-Salouen.

Le but principal de la Congrégation fondée par Saint Bernard est de créer des Hospices aux abords des cols pour venir en aide aux voyageurs. Messieurs les Chanoines Melly et Coquoz et leurs collaborateurs, le frère Duc et Monsieur Chappelet, tout en se préparant à Weisi, par l’étude de la langue chinoise à leur ministère de charité, ont, en 1931 et en 1933, cherché un site convenable à la construction de l’Hospice en projet.

Lire la suite

Paul Coquoz

(Evionnaz 26.01.1904 + 29.03.1985).

Entré comme novice au Grand-Saint-Bernard en 1923, Paul Coquoz est ordonné prêtre en juin 1930. Il accompagne le P. Melly en 1931 dans son voyage de reconnaissance des Marches thibétaines.

Missionnaire dans les Marches thibétaines à Siao-Weixi, il est chassé par les communistes chinois en 1951. Il rentre enseigner au Collège de Champittet de 1952 à 1953, puis est appelé en Corée dans le cadre de la “Commission d’Armistice” jusqu’en avril 1954.

Il part alors rejoindre ses confrères à Formose (Taiwan), où il est missionnaire jusqu’en 1978. Il rentre ensuite à Martigny.

Les missionnaires

La mission

Le catholicisme

Autres liens