UNE CHAPELLE DE LA PAIX

Une « chapelle de la paix » pour

Panmunjom, en zone démilitarisée

Mgr Francis Xavier Yu Soo-il, évêque de l'ordinariat militaire en Corée, a participé, le 5 juin, à une cérémonie inaugurant la construction d'une chapelle à Panmunjom, à la frontière de la Corée du Nord, en zone démilitarisée (DMZ). La nouvelle chapelle, qui sera construite dans la Zone commune de sécurité (JSA), au plus près de la Corée du Nord, doit apporter un soutien spirituel aux troupes postées dans le village en cas de menaces, malgré le rapprochement des deux Corées. Une nouvelle initiative révolutionnaire pour la paix.

Une nouvelle chapelle doit être construite au village de Panmunjom, en pleine Zone commune de sécurité (JSA), au sein de la zone intercoréenne de sécurité (DMZ), instaurée à la fin de la Guerre coréenne (1950-1953). Le 5 juin, Mgr Francis Xavier Yu Soo-il, évêque de l'ordinariat militaire en Corée, a participé à la cérémonie inaugurant la construction de la nouvelle chapelle. Celle-ci remplacera l'ancienne structure bâtie en 1958, trois ans après les pourparlers de paix qui ont abouti au cessez-le-feu. Malgré l'armistice qui dure depuis 65 ans, les deux Corées sont encore, techniquement, en état de guerre, malgré les nouveaux rapprochements entre le président américain Donald Trump, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et le président sud-coréen, Moon Jae-in.

L'édifice, qui sera placé en face du centre d'accueil de la JSA, fera office de « chapelle de la paix » dans ce contexte historique, alors que les blessures de la guerre demeurent malgré le nouvel élan de réconciliation et d'échanges renouvelés entre les deux Corées. « La construction de cette nouvelle chapelle en zone démilitarisée est un don qui révèle la grâce de Dieu », assure Mgr Xavier. « La chapelle, qui se trouve au plus près possible de la Corée du Nord, sera un lieu où l'on pourra prier pour parvenir à dépasser nos différences, dans l'espérance de la réunification », ajoute l'évêque. « Ce sera également un soutien spirituel pour les soldats en poste au village de Panmunjom. Ce sera une bénédiction pour tous ceux qui viendront visiter ce lieu. »

L'édifice, qui doit être construit sur un étage, sera situé sur un terrain de 2 089 mètres carrés. Il devrait être terminé en mars 2019, et pourra accueillir plus d'une centaine de personnes. « Il est particulièrement significatif que nous puissions construire une nouvelle chapelle dans la Zone démilitarisée, qui a été le lieu de combats violents, et qui devient aujourd'hui un lieu de dialogue. Ce sera un lieu où l'on viendra prier pour la paix dans la péninsule coréenne », confie le lieutenant-colonel Matthew Farmer, commandant du bataillon de sécurité (Nations-Unies) de la JSA.

(Avec Ucanews, Séoul)  -  EDA du 26 juin 2018

DMC

NB: Pour en savoir plus sur l'aide que les Chanoines Coquoz, Lattion et le laïc Robert (dit Bob) Chappelet ont apporté à la mission suédo-suissse (nations neutres), allez sur le site (Chanoines-Chappelet) et écoutez les déclarations de Chappelet, enregistrements se trouvant à la médiathèque de Martigny (cassettes 20 et 21, intitulées commission des nations neutres pour la surveillance de l'armistice en Corée).