• DIVINITE-GARDANT-ENTREE
  • DIVINITE-GARDANT-LENTREE-2
  • KARMDA-ENTREE
  • KARMDA
  • MONASTERE-DE-KARMDA-DIVINITE
  • MONASTERE-DE-KARMDA
  • tsechung245

LE MOINE ET LE LAMA

Ce que vous venez de dire du moine rejoint ce que saint Paul écrit dans sa première lettre aux Corinthiens : “L’homme qui n’est pas marié a souci des affaires du Seigneur, des moyens de plaire au Seigneur. Celui qui s’est marié a souci des affaires du monde, des moyens de plaire à sa femme ; et le voilà partagé.

De même, la femme sans mari, comme la jeune fille, a souci des affaires de Seigneur ; elle cherche à être sainte de corps et d’esprit, Celle qui s’est mariée a souci des affaires du monde, des moyens de plaire à son mari. Je dis cela dans votre propre intérêt, non pour vous tendre un piège, mais vous porter à ce qui est digne et qui attache sans partage au Seigneur.” (I Corinthiens VII, 32-35)

Lire la suite

LE MAITRE DES CYMBALES-1

 Le lama sorcier Comme c’est curieux : de tous les tiroirs de ma mémoire, ceux qui s’ouvrent le plus facilement sont ceux qui concernent la Salouen! C’est donc dans la vallée de ce fleuve que j’aimais que je vais retourner, plus exactement au village du Peudjrong — ce qui veut dire village thibétain.Un profond ravin le sépare du village de Tchrongteu, ce qui veut dire village d’en haut.

C’est là que dans les années 1932—33, le Père Génestier réalisa un vieux rêve: construire une belle église à deux clochers, dédiée au Sacré-Coeur, une grande résidence et des bâtiments annexes. Le Père Emery en sera le dernier résident, puis les copains à Mao vont tout démolir.

Lire la suite

LE MAITRE DES CYMBALES-2

Le sorcier chrétien Nous voilà en 1938. A mon re-tour du Vietnam, je décide d’instal-ler un dispensaire au Peudjrong, afin de faire profiter les habitants de ma chère vallée de mes connais-sances fraîchement acquises à l’hô-pital militaire français d’Hanoï.

A la Mission de Tchrongteu, le Père Li, notre unique prêtre chinois, s’est installé et a remplacé le Père Génestier mort un an auparavant. La famille qui a servi le Père Gé-nestier, notre patriarche, au cours de ces dernières années — un couple tibétain, quatre garçons et trois fil-les — s’est installée dans une ferme au bas du village tibétain.

Lire la suite

LE MAITRE DES CYMBALES-3

Retour à la lamaserie   (suite et fin) Le lendemain matin, le sorcier Djidjrou part pour Dara. Il revient deux heures après et il se précipite sur moi en m’injuriant violemment.

Il me traite de traître: lui, chrétien, je ne l’ai pas défendu, j’ai manqué à mon devoir. Etant le Sien-Sien, un maître étranger, de la Mission, j’aurais dû intervenir énergiquement, mais je n’ai rien dit, rien fait, je ne suis bon à rien. Je m’énerve à mon tour et lui expli-que qu’il est le fautif dans tout cela: il a tellement menacé, exploité toute cette peur à son profit qu’il n’a qu’à s’en prendre à lui-même si, maintenant, il est puni.

Lire la suite

UNE LAMASERIE… Ce que c’est ?

Un village, parfois une ville autour d’un temple. Dans le temple résident les dieux, dans la ville ou le village résident les prêtres des dieux.  Rien ne saurait vous donner une idée plus juste du temple que le choeur de nos églises ou, si vous préférez, une église sans nef.

Au fond, les autels : celui, plus grand, du dieu principal, et ceux des dieux subalternes ; devant tous s’épanouissent des bouquets de fleurs, brûlent des bâtonnets d’encens, s’évaporent des bols de goutte… Un degré plus bas, dans des stalles perpendiculaires aux autels, les lamas psalmodient ou chantent leurs dévotions, les plus âgés assis plus près des dieux, les plus jeunes, voisins de la porte. Ils s’égosillent à tel point que les novices se lassent de remplir à tout instant de thé beurré les bols de bois placés à proximité de chaque homme. De temps à autre, le son des trompettes, des cymbales et des tambours soutient l’envolée des prières. 

Lire la suite

1-INTRONISATION DU KONGAR LAMA BOUDDHA VIVANT DE SOGUN

En mars 1934 mourait à Sogun (voir la carte) le lama Kongkar.

Originaire de la région de Dzongnghun, il avait été reconnu comme réincarnation du Bouddha-Vivant de Kongkarling. A la suite de quelques mésaventures, il rentra dans son pays natal, fut accepté par la lama­serie de Sogun dont il devint le chef incontesté. Rusé, avide de pouvoir et d’argent, il passa sa vie à intriguer tantôt contre les Chinois, tantôt contre les Thibétains. Soutenant les brigands ou s’érigeant en justicier, selon que ses intérêts le commandaient, toujours en guerre contre ses voisins, il fournit pendant de longues années d’inépuisables thèmes à conversation pour les veillées.

Lire la suite

BRANCHES DU BOUDDHISME

1. LE BOUDDHISME HINAYANA OU THERAVADA

Ou LA VOIE DES ANCIENS

Ou “PETIT VÉHICULE” (appellation que ses adeptes trouvent désobligeante)

• Est une forme première du bouddhisme qui prétend à être restée très proche de l’enseignement d’origine de BOUDDHA.

• S’est propagé au Sri Lanka et en Asie du Sud Est.

2. LE BOUDDHISME MAHAYANA

Ou “GRAND VEHICULE”

• S’est développé en Inde, ainsi qu’en Chine et au Japon.

• Aux dires de ses adeptes, c’est une école plus large et il y a une approche plus ambitieuse et des concepts plus visionnaires que le bouddhisme HINAYANA.

• Peut être décrit en terme simple comme une école davantage tournée vers l’extérieur et insistant plus sur la compassion pour l’homme

DHIMMITUDE

« Nous combattons pour avoir le droit de continuer à sonner nos cloches! Plutôt mourir que d’être dhimmi Dhimmi en arabe,« protégé »; dhimma: « protection », avec une nuance d’assujettissement, accordée par l’Islam depuis, croit-on, le « pacte » conclu entre des chrétiens et le calife Omar, l’un des premiers successeurs de Mahomet, pacte aussi appliqué aux autres gens du Livre reconnus par l’Islam : zoroastriens, israélites et sabéens essentiellement.

Lire la suite

ISLAM ET LES INFIDELES

Le mois dernier (avril 2016), je participais au stage annuel de remise à niveau, nécessaire au renouvellement de mon habilitation de sécurité dans les prisons. Il y avait dans le cursus une présentation par quatre intervenants représentant respectivement les religions Catholique, Protestante, Juive et Musulmane, expliquant les fondements de leurs doctrines respectives. C’est avec un intérêt tout particulier que j’attendais l’exposé de l’Imam.

Lire la suite

XIVème DALAI LAMA – DERNIER DE SA LIGNEE

Tibet : le XIVe dalaï lama pense qu’il sera le dernier de sa lignée

« L’institution du dalaï lama existe maintenant depuis près de cinq siècles. Cette tradition peut aujourd’hui s’arrêter avec le XIVe dalaï lama », a déclaré hier à la presse allemande Tenzin Gyatso, actuel dalaï lama et leader spirituel de la communauté tibétaine en exil.

Lire la suite

MEDECINE THIBETAINE (essai)

La santé se définit par l’équilibre entre les trois humeurs (énergies vitales) :

– VENT (respiration-mouvement-élimination-développement-perception)
– BILLE (digestion, etc…)
– FLEGME

Lire la suite

3-INTRONISATION DU KONGAR-LAMA BOUDDHA VIVANT DE SOGUN

Les cornemuses donnent ensuite un concert. Ah! braves Highlan­ders, qu’a-t-on fait de vos Bag-pipes en les mettant en. des. mains thibétaines ? Un autre orchestre composé d’un cor, de trois clari­nettes et d’un tambour, charme à son tour nos oreilles. Pour prouver leur supériorité sonore, Ies instrumentistes lamaiques font pleuvoir un déluge de bruit du haut de leur toit pour terminer. On emmène Kongkar et lentement la foule s’écoule au dehors.

Lire la suite

2-INTRONISATION DU KONGAR LAMA BOUDDHA VIVANT DE SOGUN

6 novembre. Le jeune Kongkar a passé la nuit dans la vallée de Dzongnghun; on m’annonce au saut du lit qu’il arrivera inces­samment à la lamaserie. Je me précipite dehors pour assister à la cérémonie. Depuis l’entrée principale jusqu’au pont du torrent, les lamas font la haie tenant en main. qui un bâtonnet d’encens, qui une fleur.

Des lamas qui se sont barbouillés la figure de suie pour inspirer la terreur font le service d’ordre. Maniant de longs fouets, ils cognent à tour de bras sur l’assistance en poussant des cris rauques. Flagellation peu douloureuse, car devant le fouet chacun rentre la tête dans sa khiouba ou sous l’aisselle de son voisin. Le père fouettard n’a devant lui que des rangées de dos et son fouet claque sur des peaux de mouton ou des vêtements bien rembourrés.

Lire la suite

BOUDDHISME THIBETAIN

– Historiquement, les tibétains datent son arrivée de l’an 641, lorsque que le roi SONGTSEN GAMPO unifia le Thibet et épousa la Princesse népalaise BHRIKUTI, qui apporta avec elle des images de BOUDDHA.

LAMASERIE DE KARMDA

– Cependant la date la plus importante serait 774, quand PADMASAMBHAVA (plus connu au Thibet sous le nom de GURU RIMPOCHE), le mystique Indien tantra, arriva à l’invitation du Roi TRISONG DETSEN.

Lire la suite

CONDENSE SOMMAIRE DE CONSEILS SPIRITUELS POUR BOUDDHISTES ET CHRETIENS I

Le chemin du calme mental

Sur la voie qui conduit au calme mental, on peut dénombrer cinq défauts qui y font obstacle et huit antidotes à ces cinq défauts.

1. Le premier défaut est la paresse. Pour vaincre ce défaut, il existe 4 antidotes : la foi, (croyance aux bienfaits qu’apporte un esprit calme en état de méditation). l’intention, (désire de calmer l’esprit en vue de la méditation), l’effort (énergie qu’il convient de déployer pour stabiliser l’esprit afin qu’il puisse méditer) et la souplesse (le corps doit être léger et souple).

Lire la suite

L’AMOUR INCONDITIONNEL DE DIEU

L’Amour inconditionnel de Dieu   « Dieu nous a aimés même lorsque nous nous étions trompés. »

Aucun de nous ne peut vivre sans amour. Et croire que l’amour doit être mérité est un mauvais esclavage dans lequel nous pouvons tomber. Une bonne partie de l’angoisse de l’homme contemporain dérive peut-être de cela : croire que si nous ne sommes pas forts, séduisants et beaux, personne ne s’occupera de nous. C’est la voie de la méritocratie. De nombreuses personnes aujourd’hui cherchent une visibilité uniquement pour combler un vide intérieur : comme si nous avions éternellement besoin de confirmation. Vous imaginez un monde où tout le monde mendie des raisons de susciter l’attention d’autrui, mais où personne n’est disposé à aimer gratuitement une autre personne ?

Lire la suite

A MEDITER

Quand ils ont réclamé des menus sans porc à la cantine, je n’ai rien dit :

ce n’était qu’une préférence alimentaire.

Quand ils ont réclamé le port du voile pour les femmes, je n’ai rien dit : ce n’était qu’un choix vestimentaire.

Quand ils ont réclamé le port du burkini à la plage, je n’ai rien dit : ce n’était qu’un souci de décence.

Lire la suite

NOTRE FOI POURRA SURMONTER LES PEURS

Deux grands défis, très différents, s’ouvrent devant nous. L’un extérieur à la communauté chrétienne :

l’évolution du monde musulman. Et celui de l’intérieur : notre mission d’Église.Les défis majeurs en Irak et dans notre région du Proche-Orient peuvent être lus à la lumière des questions immenses qui nous secouent depuis des décennies, surtout depuis 2003, année de l’invasion américaine et de la chute du régime Baasiste de Saddam Hussein. Ces événements sont à l’origine du phénomène État Islamique (EI, ISIS ou Daesh) C’est là une réponse qui rend les chrétiens vulnérables : Rester ou partir ? Et si on reste sur quelles bases construire les relations avec les musulmans ?

Lire la suite

LE PURGATOIRE

La tradition chrétienne nous apprend que beaucoup d’âmes entrent au purgatoire après la mort. Ce mot d’origine latine désigne un lieu de purification.

En allemand, on l’a traduit par le mot Fegefeuer, qui renvoie à une « purification par le feu ». L’idée que le purgatoire est un lieu où nous brûlerons pour expier nos péchés après notre mort est tenace. Très longtemps, ce mot a été synonyme de peur. Il est donc important de réfléchir à ce qu’est vraiment le purgatoire pour com¬prendre que cette idée est en fait positive et porteuse d’espérance.

Lire la suite

LA GUERRE POUR LA DROGUE

«Il n’y a aucune raison de punir les gens qui consomment [de la drogue], s’ils ne nuisent pas aux autres.» C’est ce que déclarait

Ruth Dreifuss, ancienne présidente de la Confédération helvétique (1999), au «Carrefour des idées», organisé par Avenir Suisse, à Genève, en 2016. Ce combat pour la légalisation des drogues est loin d’être personnel. Il s’inscrit même dans un projet étonnamment élaboré dont Mme Dreyfus n’est qu’un éminent relais.

Lire la suite

DANS SES MARTYRS, L’EGLISE EST INDIVISE par cardinal KURT KOCH

Si la dimension œcuménique de la persécution des chrétiens et du martyre est devenue visible, nous le devons surtout aux papes venus après le concile Vatican II. Durant la IIIème congrégation générale du concile, le bienheureux pape Paul VI, le 18 octobre 1964, a béatifié les martyrs de l’Ouganda rendant hommage aussi aux anglicans qui avaient subi les mêmes souffrances que leurs frères catholiques. Le saint pape Jean-Paul II a bien exprimé la dimension œcuménique du martyre en organisant une célébration commune dans ce lieu historiquement symbolique qu’est le Colisée, durant le jubilé de l’an 2000, quand en présence de hauts représentants de différentes Églises il a rappelé les martyrs du XXe siècle et écouté leurs témoignages de foi, comme celui du pasteur évangélique Paul Schneider, du métropolite orthodoxe Serafim et du religieux catholique Maximilien Kolbe, et les a commentés en ce sens : « L’héritage précieux que ces témoins courageux nous ont laissé est un patrimoine commun à toutes les Églises et à toutes les Communautés ecclésiales. C’est un héritage qui nous parle d’une voix plus forte que celle des fauteurs de division. L’œcuménisme le plus convaincant est celui des martyrs et des témoins de la foi ; il indique aux chrétiens du vingt et unième siècle la voie de l’unité » (Jean Paul II, Homélie à l’occasion de la commémoration des témoins de la foi du XXe siècle, 7 mai 2000).

Lire la suite

HUMANAE VITAE – ENCYCLIQUE INCOMPRISE?

50 ans après sa publication, l’encyclique Humanae Vitae est toujours incomprise. Sans doute les normes morales qui y sont énoncées ne sont pas

suffisamment présentées comme des exigences d’une pleine réalisation de la personne dans le don d’elle-même. L’enseignement de la théologie du corps de Jean Paul II aide à y trouver cependant les grandes lignes de la spiritualité chrétienne de la vocation et de la vie conjugales.

En cet anniversaire de la publication, le 25 juillet 1968, de l’encyclique Humanae vitae sur la régulation des naissances, il n’est pas inutile de revenir sur ce qui a conduit le bienheureux pape Paul VI à promulguer cet enseignement magistériel que Jean-Paul II a confirmé et étayé par sa théologie du corps et dont François nous invite à redécouvrir le message1.

Lire la suite

DEUX ETENDARDS selon BENOIT XVI

Deux étendards
« Une voie à laquelle nous disons « non » et une voie à laquelle nous disons « oui ».

L’autre élément du rite baptismal est la parole, et cette parole se présente sous trois éléments : renoncements, promesses, invocations. Il est important que ces paroles ne soient donc pas seulement des paroles, mais soient un chemin de vie. Dans celles-ci se réalise une décision, dans ces paroles est présent tout notre chemin baptismal – tant pré-baptismal que Post- baptismal – à travers ces paroles et également à travers les symboles, le baptême s’étend à toute notre vie.
Cette réalité des promesses, des renoncements, des invocations, est une réalité qui dure toute notre vie, car nous sommes toujours en chemin baptismal, en chemin catéchuménat, à travers ces paroles et la réalisation de ces paroles.

Lire la suite

8 CLEFS POUR OBEIR AU DEVOIR D’IMPREVOYANCE

«Quand le dernier arbre aura été abattu, quand la dernière rivière aura été empoisonnée, quand le dernier poisson aura été pêché, alors on saura que l’argent ne se mange pas.»  Géromino

«C’est parce que c’est un grand moyen de liberté que l’argent est en même temps un grand moyen d’oppression.”  78 Semaine sociale

«Si l’argent ne fait pas le bonheur, rendez-le !»  Jules Renard

Lire la suite

JUDAS-MAMON-L’AVARICE-L’ARGENT

Judas
L’Évangile décrit la fin horrible de Judas : «Jetant alors les pièces d’argent dans le Temple, il se retira et alla se pendre» (Mt 27, 3-5). Mais ne portons pas de jugement hâtif. Jésus n’a jamais abandonné Judas et personne ne sait où il est tombé au moment où il s’est lancé de l’arbre, la corde au cou: si c’est dans les mains

de Satan ou dans celles de Dieu. Qui peut dire ce qui s’est passé dans son âme à ces derniers instants? «Ami» avait été le dernier mot de Jésus à son égard dans le jardin des Oliviers (Mt 26, 50), et il ne pouvait l’avoir oublié, tout comme il ne pouvait avoir oublié son regard.

Lire la suite

IRAN-UNE EGLISE SANS MARTYR SERAIT COMME UN ARBRE SANS FRUIT

Alors que les Etats-Unis ont mis en place de nouvelles sanctions économiques contre l’Iran, lundi 5 novembre, Mgr Ramzi Garmou, archevêque de Téhéran et président de la Conférence épiscopale, s’est confié à l’AED. Né au Kurdistan irakien, il réside en Iran depuis 1976 où il dirige la petite maistrès ancienne Église chaldéenne iranienne.

Lundi 5 novembre, les États-Unis ont mis en place de nouvelles sanctions économiques à l’encontre de votre pays d’adoption, l’Iran. Quelle est la situation sur place ?

Ce n’est pas d’aujourd’hui que l’Iran est frappé par des sanctions économiques. Je suis chrétien irakien d’origine, même si je suis en Iran depuis 1976, et croyez-moi, ceux qui viennent de cette région savent que l’Amérique défend ses propres intérêts, à n’importe quel prix. En 2003, ils ont ravagé mon pays natal sous des prétextes futiles. Les Iraniens ont déjà de grandes difficultés pour trouver du travail, pour se nourrir, car la vie est très chère. Ils ne réclament pas de grands changements politiques ; ils veulent juste un emploi et du pain.

Lire la suite

PEINE DE MORT ET ENSEIGNEMENT DE L’EGLISE

Une solution de continuité doctrinale: peine de mort et enseignement de l’Église

« Si l’Évangile interdit aux États d’appliquer jamais la peine de mort, saint Paul lui-même alors a trahi l’Évangile. » Cardinal Journet.   (Charless Journet, L’Église du Verbe incarné, t. I, La hiérarchie apostolique, éditions Saint-Augustin, Saint-Maurice, 1998, p. 575).

I e 11 mai 2018, lors d’une audience concédée au préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, le pape a approuvé une nouvelle version du par. 2267 du Catéchisme de l’Église catholique (CEC) indiquant notamment : « L’Église enseigne, à la lumière de l’Évangile, que la peine de mort est inadmissible. » Cette modification doctrinale est actée par un simple Rescrit, réponse écrite d’ordre administratif, donné lors d’une audience ordinaire, ex audentia sanctissimi. Daté du ler août 2018, il indique seulement que le nouveau texte sera promulgué « par impression dans L’Osservatore Romano, entrant en vigueur le même jour, et ensuite sera publié dans les Acta Apostolicae Sedis ». II s’agit d’un texte juridique de faible envergure, employé ordinairement pour des questions réglementaires, et non doctrinales. De surcroît, l’approbation pontificale de ce nouveau paragraphe n’a pas été faite en « forme spécifique », qui abrogerait toute disposition antérieure traitant du même sujet. Le texte latin porte que le pape en a simplement « approuvé la formulation ». Il s’agit d’une approbation en « forme générique », permettant de soutenir que les dispositions antérieures contraires peuvent être tenues pour toujours valables. Enfin, ce texte de forme juridique mineure cache mal un mépris des formes et des institutions, en établissant que son entrée en vigueur dépend d’une publication dans la presse officieuse du Saint-Siège (dérogeant au principe établi par le can. 8, 41), laissant dédaigneusement au journal officiel du Vatican le soin d’en assurer une copie.

Lire la suite

Les missionnaires

La mission

Le catholicisme

Autres liens