CHE KUANG YONG OU GUEN FOU (1925-2000)

La première réaction de nos enfants quand nous l’avons rencontré à Siao Weixi en été 1999, nous « avons rencontré HITI », et ce surnom lui est resté tout le voyage et encore maintenant !

De santé fragile comme disaient les anciens missionnaires, un séjour prolongé de vingt ans dans les camps communistes, ne l’avait pas remis en « forme olympique », mais il avait toujours un sourire qui parlait en toutes les langues !

Le « missionnaire laïc » Chappelet Robert rappellait dans un de ses écrits (GSB 1987/4) que le MEP Bonnemin Victor avait déclaré aux nouveaux missionnaires en avril 1934 lors de « l’inventaire » du poste de Siao Weixi : « Voici Guen Fou et Guen Lou, deux orphelins, apparemment sans parenté, que j’ai trouvés ici lorsque j’ai repris le poste ».

Lire la suite

CHE KUAN YONG-ORDINATION

Un prêtre pour la Mission du Thibet

Certains lecteurs . . . savent sans doute que des missionnaires de la Congrégation du Grand-Saint-Bernard ont desservi pendant de nombreuses années une Mission au Thibet, plus exactement à la frontière Thibet-Chine.

En 1952 les missionnaires ont été expulsés par les communistes chinois. Depuis cette date, soit pendant 35 ans, notre ancienne mission du Thibet est restée sans prêtre.

Cette année (1987) un séminariste de la Mission du Thibet est ordonné prêtre. Ce nouveau prêtre est âgé de 60 ans, il fut élève d’un probatoire-petit séminaire érigé et dirigé par les missionnaires du Grand-Saint-Bernard; ce nouveau prêtre a fait 20 ans de prison communiste et l’Eglise de Chine le désigne aujourd’hui pour présider aux destinées spirituelles de notre ancienne Mission du Thibet.

Lire la suite

CHE KUAN YONG (1925-2000)

Evoquer la belle figure du Père Kuang-Vong, dont l’ordination et le ministère sacerdotal avaient tant réjoui Mgr Lovey, n’est-ce pas aussi une belle manière d’honorer notre cher Prévôt.

André Che Kuang-Yong,premier prêtre de la Mission du Thibet ordonné depuis l’occupation communiste, vient de mourir à l’âge de 75 ans. Il a été enseveli le 17 mars (2000) au cimetière de Sio-Weisi, auprès du Chanoine Henri Nanchen, décédé en 1940, près de la tombe où repose depuis 1895 le Père Goutelle des Missions Etrangères de Paris, fondateur du poste.

Lire la suite

Les missionnaires

La mission

Le catholicisme

Autres liens